Promotion des produits locaux : un atelier sur la problématique d’anacarde lancé à Conakry 

1 week ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Le Ministère du Commerce, de l’Industrie et des PME, à travers l’Agence Guinéenne de Promotion des Exportations (AGUIPEX), en collaboration avec l’Interprofession Anacarde, avec le concours du Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, a démarré mardi 14 mai 2024 à Conakry, un atelier portant sur la Revue de l’interprofession de la Filière Anacarde de Guinée (IFA-Guinée) 2024.  

Cette démarche s’inscrit dans le cadre de l’atelier préparatoire de la campagne de commercialisation et du plan d’action annuel 2024 initié par le département.

Durant deux jours, les acteurs concernés vont se concerter en vue de proposer des recommandations fondées sur les données probantes assorties d’un plan d’action pour améliorer l’écosystème du cajou guinéen.

Dans son discours de bienvenue, le président de l’interprofession de la Filière Anacarde de Guinée (IFA-Guinée), M. Mohamed DIAOUNE  a exprimé toute sa gratitude au gouvernement pour son soutien et son engagement envers la filière d’anacarde et a indiqué les défis préoccupants. Notamment le manque d’accompagnement des producteurs, le faible rendement des plantations, etc.

« L’agriculture représente 25% du PIB de la Guinée, avec un taux d’exportation très faible. L’anacarde occupe la première place des produits agricoles exportés à partir de la Guinée. L’année dernière, la Guinée a exporté plus de 260 000 tonnes, l’inscrivant ainsi dans les 10 premiers fournisseurs africains de noix bruts de cajou sur le marché mondial. Cependant, plusieurs défis demeurent préoccupants notamment le manque d’accompagnement des producteurs, le faible rendement des plantations, l’absence de mécanisme de soutien à la transformation locale et la non-application rigoureuse des arrêtés de commercialisation sans oublier la concurrence déloyale de certains acteurs internationaux… Nos objectifs pour l’avenir restent ambitieux mais réalisables. Ils se concentrent sur la poursuite du développement d’une agriculture durable. Ces objectifs s’alignent avec nos valeurs et notre vision de non seulement améliorer le secteur du cajou mais aussi contribuer au bien-être global de nos communautés et de notre environnement », a indiqué M. DIAOUNE.

Prenant la parole, le Directeur Général de l’Agence Guinéenne de Promotion des Exportations (AGUIPEX), M. Mamoudou MARA, en indiquant le rôle de l’AGUIPEX à accompagner la filièreAnacarde à se structurer, s’est réjoui de ce moment crucial pour échanger des idées, partager des connaissances et apporter des réponses significatives à la problématique d’anacarde qui existe en Guinée.

Ce sont les Chefs de Cabinets des deux ministères ( Le Ministère du Commerce, de l’Industrie et des PME et le Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage) qui ont présidé l’ouverture de cet atelier de Revue de l’Interprofession de la Filière Anacarde de Guinée 2024.

Prenant la parole, la Cheffe de Cabinet du Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, Mme DIALLO Fatoumata BANGOURA a rappelé l’importance de la filière anacarde dans l’économie nationale, tout exprimant les attentes de cette revue annuelle aux participants.

« L’importance de la filière anacarde dans l’économie nationale a déjà permis d’intégrer cette spéculation parmi les cultures à développer dans les documents, cadre de la refondation verte voulue par le Chef de l’État. Comme vous le savez, chaque participant est attendu aujourd’hui sur la relecture et la consolidation du plan stratégique de l’interprofession. Ce plan, une fois validé, nous engagera tous conformément à ce qu’il représente. Un cadre de référence fédérateur ayant pour but de propulser les énergies des acteurs de la chaîne de valeur pour assurer une prospérité partagée, un débouché sûr, une meilleure condition et cadre de vie pour amener la Guinée au rang des nations émergentes grâce à une filière anacarde intégrée, résiliant, attractive durable et compétitive. Je sais compter sur vos efforts pour présenter d’ici demain, un document de qualité, validé par l’Assemblée Générale de l’IFA-Guinée », a-t-elle laissé entendre.

« Le gouvernement de la Guinée, à travers le ministère de l’Agriculture et de l’Elevage a accepté d’assurer l’organisation du 7ème Conseil des Ministres et Conseil international consultatif du Cajou qui se tiendra à Conakry en 2025 », a annoncé la cheffe de Cabinet du MAGEL.

Il faut rappeler que l’Agence Guinéenne de Promotion des Exportations (AGUIPEX) est un Etablissement Public à caractère Administratif, doté de la personnalité morale, de l’Autonomie Financière et de Gestion. Elle est placée sous la Tutelle du Ministère du Commerce, de l’Industrie et des PME, sa mission principale est d’assurer la valorisation et la promotion continue des produits et services destinés à l’Exportation.

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap