PROCES DU 28 SEPTEMBRE : Dansa Kourouma interpelle Charles Wright

1 week ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Par LEDJELY.COMvendredi 23 septembre 2022 à 16:18vendredi 23 septembre 2022 à 16:19

En marge de l’examen et l’adoption du projet de loi portant modification de certaines dispositions du Code de procédure pénale, le président du Conseil national de la transition (CNT), Dr Dansa Kourouma a exprimé ses attentes par rapport à l’ouverture du procès des massacres du 28 septembre 2009, prévue le mercredi prochain.

Le président de l’organe législatif de la Transition a signifié au ministre de la Justice que son institution souhaiterait que le procès soit conduit avec des « qualités et des valeurs ». D’autant que, rappelle-t-il, il s’agit d’un « évènement inédit. Et c’est le premier du genre pour notre pays, de juger un crime d’une telle envergure ».

En tout état de cause, Dr. Dansa Kourouma que le CNT va « veiller à ce que (…) ce procès nous révèle et qu’il renforce la conviction que la justice doit demeurer la boussole de la République ».

Pour rappel, les massacres du 28 septembre 2009 avaient entrainé plus de 150 morts et plusieurs cas de viols.

N’Famoussa Siby

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap