Procès des massacres au stade de Conakry: la lecture des audios versés au dossier du 28 septembre se poursuit

1 month ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Ce 27 février 2024, le tribunal criminel de Dixinn délocalisé à la cour d'appel de Conakry a poursuivi la lecture des vidéos et audios versés au dossier des massacres du 28 septembre 2009. 

Cette 2ème journée a été marquée par la projection de certains audios des cadres civilo militaires du régime CNDD notamment, un audio où on entend du Général Ibrahima Baldé du Haut commandement de la gendarmerie nationale. Dans cet audio, il parlait de l’agressivité des manifestations.

Un autre enregistrement du commandant Aboubacar Sidiki Diakité dit ‘’Toumbaqui s'exprimait sur RFI en disant qu'il préfère être jugé par la Cour pénale internationale (CPI).

Un autre enregistrement de la conférence de presse de la commission nationale d’enquête mise en place au moment des faits par le régime du capitaine Moussa Dadis Camara CNDD.

Dans cet enregistrement, la commission nationale d'enquête a soutenu qu'il n’y a eu aucun cas de viol ou d’agression lors des événements du 28 septembre 2009. 

Tout de même, elle dit avoir notifier 32 cas de suspicions de viol après les enquêtes qu'elle a mené sur le terrain dont, une seule d'entre elles s'est présentée à l'hôpital Donka le jour des massacres. 

Juste après ces audios, c'est l'enregistrement où on peut entendre la voix du chef d'état major général des armées au moment des faits Oumar Sanoh.

Mamadou Djiwo Bah pour guineeTimes.com

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap