Présidence Comité Interministériel de Pilotage et de Coordination (CIPC) : le ministre Alpha Bacar aux commandes !

1 week ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Le Comité Interministériel de Pilotage et de Coordination (CIPC) a désormais un nouveau président. Après un mandat de 12 mois, la Ministre de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi a passé le témoin à son homologue de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation. Cette passation de service, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme décennal de l’éducation (Proded), couvrant les priorités du secteur sur la période 2020-2029 que conduit les trois départements en charge de l’éducation.

En passant ce témoin ce jeudi, 09 mai 2024 au Centre National de Perfectionnement à la Gestion (CNPG), la Ministre Kaba est revenue sur les réalisations durant le mandat qu’elle a terminé après sa venue à la tête de ce département.

« Au cours de ce mandat, plusieurs actions ont été entreprises parmi lesquels on peut noter la réalisation des audits du FCE au titre de l’exécution 2022 permettant au fond commun de l’éducation de verser près de 13. 473. 360 euros sur le compte pivot inscrit dans les livres de la BCRG de Guinée ; l’organisation de la revue sectorielle conjointe 2022 entre le gouvernement guinéen et ses partenaires techniques et financiers, afin de dresser le bilan de l’année 2022 et projeter les planifications pour 2024 ;

L’organisation en mars 2023 de l’atelier régional regroupant la Guinée, le Mali et la République Centrafricaine ayant pour objectif la présentation du nouveau modèle opératoire du GPE 2025 et l’échange entre les 3 pays afin d’identifier les défis et les opportunités pouvant apporter des changements significatifs et transformateurs dans leurs systèmes éducatifs respectifs y compris la promotion et l’égalité de genre dans et par l’éducation ; l’élaboration du pacte de partenariat de la Guinée et son endossement par l’ensemble des acteurs du système ainsi que sa vulgarisation au sein de l’ensemble des acteurs au niveau central et décentralisé des ministère en charge de l’éducation et de la formation (…) », a-t-elle énuméré.

Ce comité qui est l’instance de dialogue et de concertation entre le gouvernement guinéen et ses partenaires techniques et financiers, a été mise en place pour assurer une coordination et un pilotage efficace du PRODED. Il vise notamment à établir des relations de collaboration étroite entre toutes les parties prenantes ; à partager une vision commune et transparente ; à constituer le socle d’un partenariat durable et équitable gage d’une bonne gouvernance. La présidence de ce comité pour une durée d’une année, va désormais être assurée par le Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, qui promets d’offrir aux enfants, jeunes et aux apprenants guinéens une formation de qualité.

« C’est un bel exercice de cohésion comme vous l’avez constaté et surtout de démocratie dans la gestion de l’action publique. L’éducation chez nous au gouvernement est un tout dans lequel nous les trois ministères ( éducation pré-universitaire, enseignement technique et le supérieur) agissent avec la coordination du Premier ministre pour adresser la problématique du développement du capital humain en République de Guinée(…). Avec le soutien de mes collègues ministres, nous allons pouvoir à la fois impacter la vie des jeunes, mais offrir aussi à nos enfants une éducation de qualité. Aussi, nous projeter pour les 10 prochaines années parce que la 2è phase du programme décennal de l’éducation est en préparation en ce moment », a dit le Ministre Alpha Bacar Barry, insistant sur la question de rééquilibrage des budgets pour qu’il est une harmonie avec la vision du chef de l’État, mais aussi faire en sorte que d’autres partenaires puissent rejoindre l’initiative pour impacter davantage.

Le PRODEG est le seul cadre d’intervention qui regroupe l’ensemble des partenaires techniques et financiers qui interviennent dans le secteur de l’éducation et de la formation.
Selon le Secrétaire général du Comité Interministériel de Pilotage et de Coordination (CIPC), cette instance dont la présidence a été renouvelée ce jeudi pour une durée d’une année, joue un rôle crucial dans le pilotage de la coordination, ainsi que le dialogue sectoriel entre l’ensemble des intervenants dans le système éducatif guinéen.

« Il faut noter que cette instance est chargée de réguler la mise en œuvre du programme décennal de l’éducation en Guinée. Au-delà, toutes les réformes qui sont engagées dans le système éducatif sont validées par cette instance avant de mettre en œuvre les actions qui concourent à l’atteinte de nos objectifs », a fait savoir Ibrahima Kalil Camara.

Pour mener ce processus à bon port, les partenaires techniques et financiers se sont engagés à accompagner la Guinée. Représenté par Félix ACKEBO de l’UNICEF, leur partition selon lui sera celle de collaborer étroitement avec notre pays pour que chaque enfant, apprenant, jeune et

même les plus vulnérables se sentent inclut.

 » Excellence monsieur le Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, les partenaires techniques et financiers voient encore une opportunité majeure du secteur de l’éducation et de la formation. La continuation de votre présidence du CIPC, comme vous l’avez déjà l’exercé en qualité de Ministre de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi est importante. Et je pense que vous êtes particulièrement informés des défis auxquels l’ensemble du secteur éducatif est confronté. Nous restons convaincus que la mise en œuvre du progrès sous votre direction connaîtra une explosion significative et donnera une accélération très flotte au projet, à travers une planification pertinente, diligente et concertée sur toute l’espérance de financement disponibles pour le secteur éducatif, la mise en œuvre d’un suivi efficace, ainsi qu’une gestion transparente de toutes les ressources pour soutenir la progression vers la réalisation effective des résultats en faveur des enfants et des apprenants du secteur de l’éducation et de la formation en Guinée. Nous devons pouvoir agir pour bâtir une Guinée où les enfants ont la possibilité de réaliser pleinement leur potentiel. Ensemble je reste convaincu que nous allons réussir », a-t-il conclu.

Sâa Robert Koundouno 

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap