Prélèvement de 5% sur le salaire des fonctionnaires : l’USTG dénonce un processus biaisé.

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE


L’USTG dirigée par le camarade Abdoulaye Sow se prononce sur la mise en place de l’INAMO et la caisse de prévoyance sociale. En conférence de presse ce vendredi, ces syndicalistes ont reconnu l’importance de ces deux institutions mais ils rejettent la forme. Ils accusent la CNTG d’avoir biaisé la procédure.

L’USTG n’est pas opposée au prélèvement de 5% sur le salaire des fonctionnaires Guinéens au compte de l’INAMO et la caisse de prévoyance sociale. Elle s’oppose à la méthode utilisée par la CNTG.

 « Nous sommes choqués par le processus qui a été employé qui n’est pas inclusif par l’usage du faux. L’USTG voudrait qu’il y ait une prise en charge pérenne, mais que chacun soit informé et sache ce qu’il doit faire. Qu’on ne trompe pas les guinéens » s’est défoulé Abdoulaye Sow, secrétaire général.

Les syndicalistes ayant apposé leur signature au document envoyé au gouvernement posent aussi problème chez l’USTG a poursuivi Abdoulaye Sow qui déplore la composition du conseil d’administration de l’INAMO et la caisse de prévoyance sociale.

Il a enfin indiqué que ce processus doit être inclusif pour le bonheur de l’ensemble des travailleurs Guinéens.


La rédaction

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap