Pour réclamer l’employabilité des jeunes Guinéens, une association projette une marche pacifique.

2 months ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Initiative prioritaire 6000 stages directs. C’est un projet de l’Association pour la défense des élèves et étudiants chômeurs de Guinée. En conférence de presse ce jeudi, les membres de cette organisation ont fait un plaidoyer en faveur du projet à l’endroit des nouvelles autorités. Pour que la politique de l’emploi jeune soit une réalité, l’Association projette dans les jours à venir une marche pacifique.

La question de chômage est l’un des maux qui assaillent la Guinée. Pour le président de l’Association pour la défense des élèves et étudiants chômeurs de Guinée, l’emploi jeune devrait être une priorité dans le pays. « Trop longtemps, la question jeune dans le débat public a été appréhendée négativement. Ce tropisme dévastateur avait réussi à occulter savamment l’urgence de son déclassement dans la réalité des enjeux publics. En tant qu’élément intégrateur, ces questions n’ont pas occupé dans les stratégies nationales la priorité qu’elle mérite » a expliqué Fodé Moussa Sylla.


Ce facteur n’étant pas pris en compte par le pouvoir public, Fodé Moussa propose au nom de son association, la gestion des jeunes. « Cette question jeune est véritablement le trou noir des politiques publiques entretenant une fracture sociale insupportable entre le pays légal et sa force de relève qui est sa jeunesse. Nous proposons très humblement qu’en lieu et place de la gestion ex- nihilo des questions de la jeunesse par la primature assistée d’une commission interministérielle » ajoute-t-il.


Avec l’ensemble des acteurs de la question jeune, l’association projette une marche pacifique en faveur des chômeurs. « Dans les jours suivants nous associerons l’ensemble des acteurs à une initiative transpartisanne sous la forme d’une charte dédiée à la jeunesse dénommée le chômage n’est pas une fatalité suivie d’une marche pacifique en faveur de la création des meilleures conditions d’accès à des emplois et des stages à l’endroits diplômés sans emploi des chômeurs de longue durée » prévient de l’Association pour la défense des élèves et étudiants chômeurs de Guinée.

 

Le VIH Sida, l’immigration clandestine, la dépravation des meurs sont des facteurs qui endeuillent des familles à cause du désespoir accrut du au chômage dans notre pays a conclu le conférencier.

MLT, guineetimes.com

 
Lire l article complet
Articles - News - SiteMap