Pour faire la clé de répartition des 15 places, on s’est basé sur certains critères ( Dr Ousmane Doré)

1 week ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Accueil » Pour faire la clé de répartition des 15 places, on s’est basé sur certains critères ( Dr Ousmane Doré)

Par Ledjely.commardi 23 novembre 2021 à 17:56

Des coalitions politiques ont donné, lundi 22 novembre, la clé de répartition des places allouées à la classe politique. Sauf que deux coalitions sur les sept récusent la clé et promettent de déposer les dossiers de leurs représentants.

Pourtant, selon Dr  Ousmane Doré (médiateur pour la circonstance), plusieurs  critères  ont abouti  à la réparation  des places accordées aux formations politiques  au sein du CNT. Les plus importants  sont la représentativité des coalitions politiques et  leurs  poids électoral. Le président  du MND rappelle  qu’il n’est qu’un émissaire. «  Je n’ai  fait que faire une médiation  qui m’a été  confiée  de façon  informelle. J’ai utilisé  les méthodes  habituelles. Nous avons   fait  des débats  avec un modérateur  qui n’était  même pas  politique.  On ne peut pas m’accuser  d’avoir  pris  partie. La preuve, ma propre  coalition  n’a  eu que 2 places alors que j’en voulais 3. Récusé le médiateur  n’est pas la solution  aux problèmes  du pays », lâche-t-il.

Des coalitions politiques  comme  la CORED de Mamadou Sylla pensent avoir mérité plus de places. Ousmane  Doré  estime qu’il il y a des choses  plus importantes à régler  que ce problème de nombre  de place au CNT.  « Nous sommes dans un pays où  chacun est libre de donner son opinion. Mais  Il est important  de signaler que l’objectif  ultime  des rencontres  n’était  pas seulement  la réparation  des 15  places. C’était  aussi d’avoir une classe politique  rassemblée  pour former  les forces  vives  qui vont aider  au bon déroulement  de la transition.  L’heure  n’est pas à la contestation, mais de retourner  dans les rangs », conclut Dr  Ousmane Doré  du MND.

La liste  des 15 représentants  des partis politiques  sera déposée  au plus tard  le jeudi 25  novembre au ministère  de l’administration  du territoire  et de la décentralisation.

Asmaou Diallo

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap