Pont 8 Novembre : pourquoi les VA étaient soumis ce jeudi à un contrôle policier ?

2 weeks ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Ce jeudi 18 novembre, dès 15 heures, tous les véhicules immatriculés VA en provenance de Kaloum pour le reste de Conakry étaient stoppés au pont 8 Novembre par une équipe mixte de policiers et gendarmes.  Selon les premières informations parvenues à Guinéenews, tous ces véhicules étaient fouillés. Faux, rétorque un colonel de la gendarmerie trouvé sur place à 18 heures.

« Nous sommes là juste pour relever les numéros d’immatriculation de ces véhicules VA. Il est important de savoir à qui utilise le véhicule public et pour quel service il travaille. C’est tout. La preuve c’est que vous ne voyez aucun véhicule garé ici (au pont). Nous n’avons fait que relever les numéros », nous a indiqué le colonel qui n’a pas accepté de nous livrer son nom. Effectivement, sur place, aucun véhicule VA n’était garé sur les lieux. Mais pour quel but la police relève-t-elle maintenant les numéros des véhicules publics ? « Vous savez, quelqu’un peut prendre une immatriculation VA en vue de se permettre n’importe quoi dans la circulation… C’est pour éviter tout cela désormais », a dit le gendarme sans ajouter d’autres commentaires.

Correspondant à Conakry, Guinée

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap