Politique : Mamadou Sylla démontre à ses détracteurs qu’il est en pleine forme

3 days ago 8

S’il a pris ses distances d’avec le Prési Alpha Grimpeur et n’a pas pour autant rejoint l’aile dure de l’opposition guinéenne, incarnée notamment par la Petite Cellule Dalein Diallo de l’UFDG et le Sid de l’UFR, Mamadou le Scylla de Dixinn-Bora n’abdique pas. Mercredi 9 juin, il a accueilli une cérémonie de signature consacrant la naissance de la Convergence pour la renaissance de la démocratie en Guinée (Corede). Une coalition d’une quinzaine de partis politiques à la tête de laquelle pourrait trôner le chef de file de l’opposition, président de l’Union démocratique de Guinée (UDG). Avec en ligne de mire, l’ouverture prochaine (ou éventuelle) du dialogue politique et les élections à venir.

Malgré cette intense activité, Mamadou le Scylla de Dixinn-Bora a été donné pour malade, pour justifier le fait que le protocole d’Etat ne l’a pas convié successivement à l’accueil du président gambien Adama Barrow, le 3 juin et du Ghanéen Nana Akufo-Addo, ce jeudi 10 juin. Comme pour démentir ses détracteurs, le chef de file de l’opposition a posté le 6 juin une vidéo sur sa page Facebook le montrant dans sa salle de sport, en train de pédaler un vélo d’appartement, de marcher sur un tapis de course. «Réveil musculaire et quotidien du chef de file de l’opposition. Bon dimanche», lit-on en introduction de la vidéo, visionnée 46 000 fois en cinq jours ! «Normalement, les corps constitués sont présents. On ne m’a pas appelé. On assure pourtant que j’ai répondu en disant que j’étais malade et que je ne pouvais pas me rendre à l’aéroport, mais c’est faux ! D’abord, on ne téléphone pas, on n’écrit pas. On communique officiellement, à travers le protocole d’État, la liste des personnalités invitées», peste celui qui voulait «s’opposer autrement, de manière civilisée» à l’Alpha-gouvernance.

Comme quoi, l’opposant a une pêche d’enfer…

DL

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap