Policiers cibles de tirs à Coyah : Deux individus activement recherchés…

6 days ago 15

CONAKRY-Deux individus ont ouvert le feu au KM36 sur des agents de Police en service au poste avancé de la CMIS N°25 de Coyah, ont rapporté vendredi 16 juillet 2021, des hauts responsables de la police. Les faits se sont déroulés dans la nuit du Mercredi 14 au Jeudi 15 Juillet 2021, aux environs de 00 heures. Les assaillants n’ont pas encore été interpellés. Qu'est-ce qui s'est réellement passé ? Africaguinee.com a interrogé le porte-parole de la police, qui a apporté des précisions.  

 « Il s’agit de deux agents de police qui ont été touchés au niveau de leurs membres inférieurs. Il s’agit de l’adjudant Mathieu Loua, touché au niveau de la cuisse droite avec une plaie ouverte et l’adjudant-chef Etienne Loua, touché au niveau de la cuisse droite suivi d’une fracture par arme à feu » a expliqué le porte-parole de la police nationale, joint ce vendredi par un journaliste d’Africaguinee.com

Selon le contrôleur général, Boubacar Kassé, les assaillants sont activement recherchés. « Nous avons instantanément dès lors qu’il y a eu cet acte crapuleux, à quadriller le Km 36 à Bentourayah, mais avec l’effet la nuit nous n’avons pas pu encore mettre mains sur eux, mais j’avoue qu’avec les indices que nous avons à notre possession, nous allons bientôt mettre mains sur eux » a promis le général et porte-parole de la police.

Les deux agents victimes, ont été transportés à l’hôpital préfectoral de Coyah, puis à l’hôpital du camp Samory pour bénéficier des premiers soins. Et hier, ils ont été transportés à l’hôpital Sino-Guinéen où ils sont présentement a-t-il indiqué.

Lire aussi-Citoyen tué à Lansanaya : "C'est une balle perdue…", selon la police

Selon lui, c’est la quatrième fois que des agents de la police se voient attaquer par des individus dans l’accomplissement de leur mission.

« Ces actes, ce n’est pas la première fois, les CMIS (Compagnie Mobile d’Intervention et de Sécurité) c’est la troisième et la quatrième. A Lansanaya Barrage, on a encore tiré sur des agents. Tout ça c’est compte-tenu du fait que surtout la CMIS de Coyah, la 25ème unité des compagnies mobiles qui vient d’être crée et du fait que la zone regroupe des bandits et des criminels, c’est une façon de saper un peu la police guinéenne pour l’amener à se décourager. Mais cela ne pourra que galvaniser nos actions davantage sur le terrain. Il faudrait que les gens sachent que désormais celui qui va toucher à un agent de la sécurité aurait touché à la République et celle-ci va le toucher », a averti le contrôleur général et porte-parole de la police.

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 664-72-76-28

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap