Polémique autour des casses : Cellou jette un nouveau pavé dans la mare…

1 week ago 22

CONAKRY-La cacophonie constatée au sommet de l'Etat autour des débordements enregistrés dans la campagne de déguerpissement en cours fait réagir l'opposition. Cellou Dalein Diallo, en séjour à Labé, s'est prononcé sur le sujet, qui selon lui, témoigne de l'incapacité du Président Alpha Condé à gouverner.

Ce mercredi 07avril, le Premier ministre, a déclaré que "ni lui, ni le président" ne sait qui a donné l'ordre de casser les maisons dans les quartiers. Pour le leader de l'UFDG -interrogé par Espace Foutah-, cet argument du chef du Gouvernement ne vise qu'à sauver le Chef de l'Etat.  

"Une décision est prise en Conseil des ministres, mieux de nombreux ministres ont organisé des conférences de presse pour annoncer la libération des emprises des routes. Les ministres ont accompagné l'opération, en invoquant la nécessité de restaurer l'autorité de l'Etat.  Ils ont réquisitionné des policiers et des gendarmes pour mener cette opération avec bulldozers et d'autres matériels de terrassement pour démolir des maisons avec arrogance en disant qu'ils vont rétablir l'ordre et la discipline en invoquant leur fameux slogan de Gouverner autrement. Après, il revient hier nous dire qu'ils ne savent pas qui a donné l'ordre de faire ces casses. C'est grave ! C'est extrêmement inquiétant pour des gouvernants d'un pays.

Lire aussi- Kassory : « Nous ne savons pas qui a donné l’ordre de casser les maisons»

De Kaloum à Coyah jusqu'à Dubreka, des maisons ont été cassées. Le Pouvoir vient nous dire qu'il ne sait pas qui a cassé alors que tous les toujours, ils sont sur les plateaux des télévisions, en se gargarisant et dire qu'on va rétablir l'ordre et la discipline. C'est une preuve qu'on n'est pas gouverné. J'ai toujours dit que Alpha Condé n'est capable de gouverner. Voilà une nouvelle preuve.

Si le Premier ministre dit qu'il ignore qui a donné l'ordre de ces casses, c'est pour protéger Alpha Condé. Vous savez, dans les régimes communistes, ils prennent des décisions. S'ils se rendent comptent qu'elles sont impopulaires, ils sacrifient deux ou trois ministres, juste pour protéger le Chef bien qu'il soit celui qui a pris la décision".

A suivre…

Africaguinee.com

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap