Plainte de Mohamed Mara contre FIM: le SPPG s'implique

2 months ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

COMMUNIQUÉ DU SYNDICAT DES PROFESSIONNELS DE LA PRESSE DE GUINÉE (SPPG) RÉLATIF À L'AFFAIRE MOHAMED MARRA CONTRE FIM.


Comme annoncé, une mission de médiation conduite par le Général PENDESSA s'est rendue ce lundi 7 mars 2022, au tribunal du travail domicilié au TPI de Mafanco où le SPPG a proposé sa médiation aux différentes parties à ce contentieux opposant le Camarade Mohamed MARRA( journaliste) à la direction générale du groupe de presse fréquence info médias #FIM. Du tribunal, la délégation s'est ensuite rendue au siège social de #FIM pour approfondir les échanges avec la direction générale.


I-CONSTAT :


 À l'issue de ces premières séances de pourparlers :

I-1) la mission a noté avec satisfaction, que les différentes parties ont toutes acceptées et évoque la proposition de médiation du syndicat des professionnels de la presse de Guinée (SPPG) ;

I-2) La mission s'est épanouie de la maturité et la grandeur d'esprit dont les parties font montre depuis le début des pourparlers. Cela se traduit par le respect mutuel et l'admiration que chaque protagoniste exprime à l'égard de l'autre pendant les échanges séparés que la mission du SPPG mène depuis le samedi 5 mars 2022 ; 

I-3) La mission a noté que malgré ces incompréhensions passagères, les parties conservent leur amitié exemplaire qui n'est plus à effacée dans le paysage médiatique guinéen ; 

I-4)La mission a constaté que les différentes parties sont sensibles à la volonté générale des confrères qui sont exprimées dans les plateformes du SPPG et qui sont toutes favorables à un règlement à l'amiable.


 II-RECOMMANDATIONS :


II-1) Dans le souci de poursuivre sa médiation dans un climat de sérénité, notamment la mission recommandée à tous, aux proches ou soutiens des protagonistes, de suivre le bel exemple des différentes parties qui ont heureusement refusé de se porter à des spectacles d 'attaques et contre-attaques sur la place publique.

II-2) La mission recommande donc aux proches des différentes parties de s'abstenir des commentaires sur les réseaux sociaux qui risqueraient de compromettre la bonne marche de la médiation du SPPG qui a pourtant ravivé l'espoir d'un règlement à l'amiable de cette crise dont une éventuelle issue judiciaire n'est voulue par personne au sein de notre corporation. 


Pour finir, le SPPG rassure que la médiation se poursuit dans les conditions les meilleures et espère que grâce à vos avis favorables à un règlement à l'amiable, on aboutira ensemble à des conclusions publiées.

  

  Conakry, le 7 mars 2022.

  La mission du SPPG

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap