Palais Mohamed V : Aller jusqu’au bout, demeure un impératif pour le CNRD

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

En s’armant de courage exceptionnel pour aller dénicher Pr Alpha Condé de sa tanière à la manière majestueuse de l’aigle qui ramasserait sa proie, le pauvre poussin, les FORCES SPÉCIALES de l’armée nationale guinéenne ont choisi la meilleure des bonnes manières de s’immortaliser en s’inscrivant héroïquement dans les annales de la glorieuse histoire de la République de Guinée, une République à nulle autre pareille dans l’espace franco-africain colonial au regard de la manière, dans les conditions exceptionnelles, où elle est apparue sur la scène internationale pour majestueusement s’installer en tant que Souveraineté nationale, dans la cour dite des Grands, le 2 Octobre 1958.

-Aller jusqu’au bout, c’est avant tout, accorder la priorité absolue d’assainir l’assiette financière, l’argent étant le nerf de la guerre en mettant en place immédiatement un pool d’auditeurs chargés, dans les meilleurs délais possibles, de déclencher les opérations d’assainissements financiers partout où cela devrait être fait avec rigueur et compétences, le tout sur fond de prestation de serment.

Les compétences nationales pour la réussite nécessaire de cette mission de très haute stratégie, pourraient éventuellement bénéficier de l’assistance de l’expertise étrangère nous venant de nos partenaires bi et multilatéraux. C’est par expérience que nous nous permettons par devoir patriotique de soumettre cette proposition de portée hautement stratégique et sécuritaire.

Le gouvernement à venir devrait pouvoir trouver en place et en pleines actions, toutes ces équipes d’assainisseurs financiers qui ne devraient ,par ailleurs ,ne relever que de la seule tutelle du CNRD et non d’un département ministériel quelconque et ce ,pour les raisons évidentes de transparence et d’indépendance relative.

 -Aller jusqu’au bout, c’est oser assumer, en tant que «DIRECTION POLITIQUE DE L’INSTITUTION CNRD », toutes ses responsabilités face au seul Peuple de Guinée, notamment, soumettre au CNT, le projet de la durée de la Transition, à la manière du Gouvernement qui soumet à l’Assemblée nationale, les projets de lois, un Conseiller ne disposant quant à lui que de la seule compétence de soumettre, comme n’importe quel citoyen, des propositions de lois. Il est de l’intérêt de la Nation et de la République d’éviter et de faire éviter toute possibilité de confusion dans la répartition des responsabilités réglementaires entre les différentes structures de l’État de droit.

Le projet de la limitation de la durée de la Transition, sera débattu contradictoirement en plénière de la session des conseillers, convoquée à cet effet en présence du représentant du CNRD et au terme des débats, il est soumis au vote. C’est le résultat du vote en faveur ou en défaveur qui deviendra la loi qui sera promulguée par le Président du CNRD comme loi de la République.

-Aller jusqu’au bout, signifie de ne pas s’arrêter à Alpha Condé seulement, Alpha Condé n’étant que la porte d’entrée d’un bunker aux ramifications tentaculaires asphyxiantes dont il faut se défaire radicalement, de se débarrasser également radicalement pour le plus grand salut de la République et de la Nation entière.

-Aller jusqu’au bout, c’est regrouper dans une résidence commune surveillée toutes les têtes de ponts qui ont cyniquement tissé cette toile d’araignée qui a ramassé à leur seul profit toutes les richesses nationales du pays impunément, ceci pour éviter leurs contacts avec l’extérieur.

-Aller jusqu’au bout, voudrait également dire, de sécher toutes les larmes de tout un Peuple qui en a tant besoin en débarrassant systématiquement de son chemin les nombreux et divers obstacles qui sont les véritables causes de son retard décennal dans la mise en œuvre de tous ses projets de développement durable, j’allais dire plutôt ses méga projets dont la réussite allait faire de notre pays LA DESTINATION PARADISIAQUE MONDIALE aux mille couleurs et de mille merveilles.

-Aller jusqu’au bout, c’est se convaincre qu’on ne saurait faire des omelettes sans casser les œufs, sans casser les œufs devant être compris comme étant de racler et punir tous ceux-là qui se seraient convaincus de forfaitures ayant hypothéqué durablement et péniblement la marche normale de notre histoire socio-politique commune vers les félicités terrestre. Ils ont pour noms toute cette armada de Ministres, Conseillers, hommes d’affaires, des narcotrafiquants, etc.

-Aller jusqu’au bout, c’est donner raison à nos devanciers qu’il n’y a pas de mieux pour l’homme que la liberté dans la plénitude de la dignité.

-Aller jusqu’au bout, à la manière du caméléon, c’est toujours regarder droit devant soi et systématiquement s’interdire de tourner la tête pour regarder derrière de manière à ne pas céder à une quelconque graine de sensibilité de nature à faire naître le découragement. Chers compatriotes, levons-nous tous pour nous mettre autour du CNRD pour la renaissance de la nouvelle République dans une communauté nationale hautement consciente désormais de ses obligations réglementaires dans un cadre de vie des mieux élaborés.

Conakry, le 5 septembre 2021

Honorable El Hadj Sékou Béka Bangoura

Dabompa, Commune Matoto

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap