Ousmane Horoya Sylla réélu à la tête du Syndicat des Transporteurs de Matam, son adversaire conteste

11 months ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Ousmane Horoya Sylla a été réélu à l’unanimité ce vendredi comme secrétaire général du syndicat National des transports et Mécaniques Générale de la section de Matam. Une élection qui a été entachée « d’irrégularités » puisque l’autre candidat à ce même poste et ses partisans ont été empêchés d’accéder à la grande cour de la gare- routière de Matam où se tenait ledit congrès. Les protestataires demandent la reprise du scrutin.

Ousmane Horoya Sylla a été à nouveau reconduit à la tête du syndicat des transporteur et mécanique général communale de Matam. Et pourtant il a fait 36 ans de règne à la tête de cette structure. Empêché d’avoir accès à cour prévue pour le congrès, le candidat Mamadou Aliou Diallo bantiguel dénonce cette élection et exige la reprise. « Les élections se sont toujours déroulées au stade de Bonfi et cela fait 36 ans aujourd’hui qu’Ousmane Horoya Sylla n’a jamais accepté que les élections se déroulent normalement. A chaque fois que son mandat fini, il essaye d’organiser un simulacre d’élection entre 20 à 30 personnes pour le reconduire à son poste et cela c’est à chaque fin de mandat. Pour ce 4ème mandat, quand il a tenté, je l’ai dit non, tu n’es pas le seul. D’ailleurs, tu as trahi la mission des transporteurs. Pour le moment, il y a d’autres candidats y compris moi. C’est ainsi qu’il a réuni tous les sages pour aller chez moi et de me prier afin que je renonce à briguer le poste de secrétaire général, autrement dit de renoncer à ma candidature et qu’il ne se présenterait plus après ce mandat. Je l’ai dit, tu as duré au pouvoir, ça fait déjà 36 ans et tu n’as ou rien fait pour les transports, tout est négatif en termes de bilan chez toi. Je l’ai dit que je ne suis pas prêt pour une élection Clandestine, je veux une élection libre et transparente où les chauffeurs, mécaniciens et tôliers vont choisir librement leur candidat » explique-t-il. 

Le challenger d’Ousmane Horoya Sylla ajoute ceci « C’est hier nuit vers 22 heures que j’ai été informé de l’organisation de l’élection ici à la gare-routière de Matam. Il est venu avec trois (3) pick-up de Police de Matam pour empêcher l’accès à toute personne qui n’a pas de casquette bleue qu’ils ont confectionné pour leurs partisans. On demande aux autorités le report de cette élection et d’en organiser une de bonne qui sera acceptée de tous » ajoute-t-il.

MLT, guineetimes.com 

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap