Organisations intergouvernementales et acteurs du secteur privé d'Afrique de l'Ouest en conclave pour trouver les voies et moyens d'une meilleure mise en œuvre de la ZLECAf dans la sous-région

2 weeks ago 15

Niamey (Niger), le 27 mai, 2021 – Les organisations intergouvernementales et les acteurs du secteur privé d'Afrique de l'Ouest ont entamé mercredi des discussions pour améliorer la mise en œuvre de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) dans la sous-région. Ces discussions ont eu lieu du 26 au 27 mai lors d'un forum virtuel régional pour l'Afrique de l'Ouest coorganisé par le Bureau sous-régional pour l'Afrique de l'Ouest de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA), la Commission de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et la Commission de  l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

Cette réunion de deux jours s'inscrivait dans le cadre de la mise en œuvre de la ZLECAf, qui est entrée dans sa phase d'opérationnalisation le 1er janvier 2021, jetant ainsi les bases d'un processus de renforcement du commerce intra-africain.

Son objectif principal est de renforcer la préparation et l'implication dans la mise en œuvre de la ZLECAf des acteurs sous-régionaux, en particulier les Communautés économiques régionales, les organisations intergouvernementales et les plates-formes sous-régionales du secteur privé.

Dans son discours d’ouverture, Ngone Diop, la Directrice du Bureau sous-régional de la CEA pour l’Afrique de l’Ouest, a déclaré que : « Au Bureau sous-régional de la CEA pour l’Afrique de l’Ouest, notre quête est de créer des synergies entre les composantes de nos mandats fondamentaux consistant à exploiter le dividende démographique et à réaliser l'intégration régionale et le développement transformationnel des pays d'Afrique de l'Ouest. »

Ngone Diop a ajouté : « Au cours des 2 prochains jours, nos délibérations porteront certainement sur les effets persistants de la pandémie du COVID-19 qui a déprimé les activités économiques dans le monde, y compris en Afrique de l'Ouest et dans d'autres sous-régions d'Afrique. »

« Dans le contexte de notre sous-région, la croissance du PIB réel de l'Afrique de l'Ouest a chuté à 0,7% en 2020, contre 3,5% en 2019, avec le plus gros des effets négatifs ressentis principalement par Cabo Verde, le Libéria, la Guinée Bissau, la Sierra Leone, le Mali et le Nigéria. Cela a des implications sur le rôle du secteur privé en tant que moteur viable de l'opérationnalisation de la ZLECAf, en plus des Gouvernements nationaux et des OIG, » a déclaré la Directrice du Bureau sous-régional pour l'Afrique de l'Ouest de la CEA.

Pour sa part, le Commissaire de la CEDEAO pour le commerce, les douanes et la libre circulation, Monsieur Tei Konzi, a déclaré que : « Le rôle des acteurs du secteur privé est crucial pour le commerce. » 

Le Commissaire de la CEDEAO a ajouté que son organisation « attache une importance particulière à la mise en œuvre harmonieuse de la Zone de libre-échange continentale africaine au profit des États membres de la CEDEAO. »

Quant au Commissaire de l'UEMOA en charge du Département des Marchés Régionaux, du Commerce, de la Concurrence et de la Coopération, le Professeur Filiga Michel Sawadogo, il a déclaré que  : « Ce n'est pas trop de développer des stratégies sous-régionales pour aborder certaines questions d'intérêt commun et pour soutenir nos États membres. » 

« La ZLECAf est donc une réelle opportunité pour un changement de paradigme afin de consolider les acquis et d'accélérer le développement des chaînes de valeur régionales, » a ajouté Professeur Filiga Michel Sawadogo.

Ce forum a vu la participation d'organisations intergouvernementales ouest-africaines ainsi que des plateformes et acteurs du secteur privé, en particulier la Fédération des chambres de commerce et d'industrie ouest-africaines (FEWACCI), la Chambre consulaire régionale de l'UEMOA (CCR / UEMOA), la Fédération des Organisations Patronales de l'Afrique de l'Ouest (FOPAO), l'Association des femmes de l'Afrique de l'Ouest (AFAO-WAWA), l'Association des jeunes entrepreneurs d'Afrique de l'Ouest, l'Association nationale des commerçants nigérians (NANTS), l’ECOBANK, l'Organisation africaine de normalisation (ARSO) et des partenaires régionaux.

Pour plus d’informations, veuillez contacter : Tahirou Gouro, Chargé de Communication, CEA- BSR/AO, 

 Email : [email protected]

Bureau Sous-Régional pour l’Afrique de l’Ouest 

428 Avenue du Fleuve Niger

B.P. 744

Niamey, Niger

web:     www.uneca.org

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap