Organisation des locales et législatives avant la présidentielle : ‘’Nous avons tous appris de l’échec de la transition de 2010’’

2 weeks ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Alors que le Comité national du rassemblement pour le développement essuie des critiques acerbes ces derniers temps sur sa gouvernance, le président du Parti des démocrates pour l’espoir (PADES) note des avancées majeures depuis la prise du pouvoir par la junte le 5 septembre 2021.

"

‘’Les nouvelles autorités ont restauré les libertés publiques. Des prisonniers politiques ont été libérés. Tout le monde a maintenant la possibilité de voyager. Les frontières terrestres ont été rouvertes avec tout son cortège de restriction d’importations et des exportations’’, indique Dr Ousmane Kaba.

Avant de noter qu’en l’espace de 4 mois, ‘’le colonel Mamadi Doumbouya a posé des actes qui vont dans le sens de l’unité nationale et de la restauration de la dignité. Je me souviens avec émotion des hommages qu’il a rendus aux victimes du mouvement du FNDC tués pour la démocratie, au père de l’indépendant Ahmed Sékou Touré, la possibilité qu’il a donnée aux anciens présidents [Dadis et Konaté] de retourner librement dans leur pays. Tous ces actes ont une signification profonde pour le peuple de Guinée et ont œuvré dans le sens de l’unité, de l’appartenance à la communauté nationale’’.

Sur le plan institutionnel, politique et économique, Dr Kaba affirme que le CNRD a déjà publié la charte de la transition qui est un contrat entre les nouvelles autorités et le peuple de Guinée.

Par-dessus tout, le président du PADES salue la détermination de la junte à lutter de manière farouche contre la corruption.

‘’Le CNRD a gelé les comptes des grandes entités publiques pour mettre fin à la prédation économique. Mieux, pour la première fois, on a créé en Guinée une juridiction capable de juger les délinquants financiers. La mise en place de la CRIEF (Cour de répression des infractions économiques et financières) est une avancée notable dans la lutte contre la corruption. Parce qu’il n’y avait aucune structure pour juger les délinquants financiers’’, estime-t-il.

Il espère que dans les semaines à venir, ‘’nous allons avancer sur le terrain avec la mise en place du CNT, du fichier électoral et des débuts de discussions sur la nouvelle constitution et plus tard les élections à venir’’.

L’ancien argentier se réjouit de la décision du CNRD de commencer les scrutins par le referendum constitutionnel, les locales et communautaires, les législatives avant la présidentielle. ‘’C’est un ordre qui consiste à tirer les leçons de 2010 à savoir ne pas commencer la présidentielle. Car le président élu pourrait saboter toutes les autres élections. C’est pourquoi, je dis souvent que nous avons tous appris de l’échec de la transition de 2010’’, se réjouit-il.

Pour finir, Dr Kaba se dit plus que jamais convaincu que ‘’si le CNRD avance dans la lutte contre la corruption qui est un obstacle majeur du développement de ce pays, les fondations de la Guinée seraient assainies et le peuple pourra véritablement progresser quel que soit le régime politique en place’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 622 989 711/[email protected]

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap