NOUVEAU GOUVERNEMENT : Aboubacar Soumah souhaite la rupture avec les deux précédents mandats

1 week ago 19

Lors de son passage dans l’émission Les Grandes Gueules ce mercredi 11 novembre 2020, Aboubacar Soumah, le président du parti Guinée pour la démocratie et l’équilibre (GDE), a fustigé l’attribution des postes de responsabilité par affinité, et de surcroît le partage de la Primature, la présidence de l’Assemblée nationale et d’autres institutions et postes de responsabilité par région, comme s’en adonne parfois le président Alpha Condé.

Plus loin, il a assuré que tous ceux qui aiment le chef de l’État guinéen doivent avoir un esprit rassembleur. Pour cela, il a estimé que le président Alpha Condé doit en donner le ton et prôner une justice équitable. « Je souhaiterais que le principal critère de choix des cadres soit basé sur la compétence, le mérite. Qu’on s’en doute d’appartenance politique, ethnique, régionaliste. Même si Lamine est de l’UFR (Union des forces républicaines, ndlr), de l’UFDG (Union des forces démocratiques de Guinée, ndlr) ou du RPG (Rassemblement du peuple de Guinée, ndlr). Si c’est le GDE qui arrive au pouvoir, sachant que Lamine mérite ce poste, il a la compétence requise, l’honnêteté qu’il faut, qu’on lui confie la tâche, parce que le travail qu’il va faire, si ce sont des routes ou des immeubles, ce ne sont pas des gens du GDE seulement qui vont en bénéficier », a-t-il fait remarquer.

Par ailleurs, l’ancien député uninominal de Dixinn a imputé la responsabilité des dysfonctionnements signalés lors des opérations de centralisation pendant l’élection présidentielle du 18 octobre 2020 à ses anciens alliés de l’UFDG qu’il accuse d’avoir été complices de l’adoption d’un Code électoral amendé qu’ils pensaient être taillé à leur mesure.

Hawa Bah

Lire L Article En Entier