N’ZÉRÉKORÉ : les acteurs culturels et sportifs rencontrent les autorités régionales pour la relance de leurs activités

2 weeks ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Par LEDJELY.COMjeudi 18 novembre 2021 à 19:08

Comment relancer la culture, le tourisme et le sport dans la région de la Guinée forestière ? C’est la question qui était au menu des débats ce jeudi 18 novembre 2021 entre les opérateurs de ces secteurs et les autorités régionales. C’est une initiative des autorités qui veulent redorer le blason de ces patrimoines dont la région de N’Zérékoré a tendance à perdre.

Cadres des départements de la Jeunesse, des Sports, de l’Éducation et du Tourisme, et artistes, ont pris part à cette concertation qui s’est tenue dans la salle de conférence du gouvernorat.

C’est dans le cadre de la redynamisation des activités socioculturelles et sportives dans la région administrative de N’Zérékoré, que le gouverneur de la région a sollicité cette rencontre. Une concertation qui avait pour but de débattre de tous les problèmes liés aux arts, aux sports et cultures afin que la région forestière soit représentée aux futures compétitions nationales. « Au diagnostic de la situation sociopolitique dans le cadre de la cohésion sociale dans la région forestière, j’ai compris que les jeunes étaient désœuvrés. Il n’y a aucune activité de jeunesse, je veux parler de football, des arts… Tout ce qui concerne ces activités n’existe pas à N’Zérékoré. C’est ce qui m’a motivé à appeler les acteurs concernés pour qu’on n’en parle afin de redynamiser les activités socioculturelles », a justifié Mohamed Lamine Kéita, le gouverneur de N’Zérékoré.

Par ailleurs le premier magistrat de la région a levé un coin de voile sur l’état piteux des infrastructures sportives. « Nous allons s’en tenir aux anciennes infrastructures que nous avons tout en mettant de l’ordre là-dedans. Pour pouvoir avoir un démarrage. Pour ce fait, lors de nos plans d’actions qu’on a élaboré, on a pensé à ça. J’invite donc, la jeunesse à s’y mettre au sport et à la culture car, ils sont facteurs de brasage », a-t-il lancé.

Cette rencontre a été une aubaine pour les responsables des sports notamment ceux du football d’égrener les problèmes qui minent ce secteur. « Le problème qu’on a dans notre région, c’est un problème de financement sinon l’expertise ne manque pas. Les clubs existent mais on a un problème de mécène. Avant on pouvait faire jouer les jeunes avec le moindre frais mais actuellement pour qu’un club puisse aller de l’avant et jouer au même niveau que les clubs au plan national. Il faut qu’il ait un financement derrière. Nous n’avons pas aussi d’infrastructures sportives. Dans les autres régions du pays on trouve au moins un stade gazonné mais ici dans la région rien », déplore Sékouba Loua vice-président de la Ligue régionale du football et président de la commission régionale des arbitres de N’Zérékoré. Parlant des stratégies pouvant permettre aux clubs de football de la région d’évoluer, le vice-président de la Ligue régionale du football et président de la commission régionale des arbitres, mise sur le sponsor des sociétés évoluant en Guinée forestière. « Comme il y a des sociétés qui sont dans notre région, nous allons faire un plaidoyer auprès des autorités pour que ces sociétés-là qui ont un certain pourcentage alloué aux communautés puissent accepter de prendre certaines équipes en charge. Comme on le voit en Haute-Guinée avec la SAG…», plaide Sékouba Loua.

Il y a de cela plusieurs années, la région administrative de N’Zérékoré, est absente dans les compétions à l’échiquier national, que ça soit en culture ou en sport. Espérons donc que cette rencontre puisse apporter un nouveau sang pour relancer le football et la culture dans la région.

Niouma Lazare Kamano, N’Zérékoré pour Ledjely.com 

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap