Moumini Khan : "Le colonel Assimi Goita m'a très déçu..."

2 weeks ago 19

LABE-En l’espace de neuf mois, le Mali a enregistré deux coups d’Etat, le premier en Aout 2020, le second vient de se produire avec l’éviction du Président de la transition, Bah Ndaw et du premier ministre, Moctar Ouane, poussés à la démission par les militaires. Alors que ce pays voisin à la Guinée vit dans une nouvelle incertitude, le président des ressortissants maliens de Labé exprime son inquiétude et sa déception vis-à-vis du colonel Assimi Goita. Interview.

AFRICAGUINEE.COM : Comment observez-vous la situation dans votre pays ?

MOUMINI KHAN : Personnellement, je suis déçu, vraiment. Je ne suis pas du tout d’avis de ce coup de force. Je me demande qu’est-ce qu’Assimi Goita veut pour le Mali au moment où le pays est dans la crise. Nous sommes entourés par des mouvements djihadistes et d’autres problèmes. Comment il peut venir refaire un coup-d ‘Etat dans un autre ? Personnellement, je suis très déçu d’Assimi Goita.

La Cedeao, l’Ua, l’Ue et les Etats-unis menacent de prendre des sanctions contre les militaires. Pensez-vous que c’est une bonne idée ?

C’est normal que la communauté internationale se lève parce que maintenant, c’est la pagaille au Mali. Ce n’est pas ce que le Mali mérite. Des fils d’autres pays sont envoyés au Mali pour lutter contre les djihadistes, pour le maintien de la Paix. Tandis que les militaires maliens sont assis à Bamako dans des bureaux climatisés. Ils sont là à remettre en cause l’intérêt du Mali. Nous sommes inquiets, chaque malien est inquiet où qu’il soit, nous de l’étranger. Nous voyons très mal la situation qui prévaut au pays. Nous ne sommes contre ce coup d’Etat.

Y a-t-il un rapport entre le Tchad et le Mali, selon vous?

 Le Mali et le Tchad présentent deux situations différentes. Au Tchad, le garçon a remplacé son père. Si vous faites bien l’analyse, c’est l’armée tchadienne qui fait le combat contre le jihadisme dans la zone. C’est la même armée qui assure l’essentiel de la lutte contre les terroristes au Mali. Tandis qu’au Mali, Assimi Goita connait bien la situation du pays. Il mesure bien le défi qui attend l’armée malienne. Donc la France a raison de condamner son acte parce qu’il a fait un coup d'Etat dans un autre coup d’Etat. Assimi Goita a fait deux coup d’Etats, lui-seul, en l’espace d’un an. C’est honteux pour le Mali. C’est Goita lui-même qui a choisi Bah Ndaw et Mouctar Ouane parmi 20 millions des Maliens, pour diriger la transition. Donc, il doit les laisser terminer la mission. On ne peut pas trouver mieux que ces deux. Je connais bien Mouctar Ouane. C’est un intellectuel qui maitrise bien les choses avec un esprit d’ouverture. Bah Ndaw aussi. C’est un ancien militaire, intellectuel qui connait bien le pays.

Assimi Goita les accuse de n’avoir pas respecté la charte de la transition dans la composition du gouvernement. N’a-t-il pas raison ?

Si je te fais confiance jusqu’à te confier une mission comme la transition au Mali, toute décision que tu prendras, je dois rester derrière ça. Ce n’est pas une raison que N'Daw et Ouane soient ses marionnettes… Il faut qu’ils arrêtent la pagaille dans le pays. Goita doit cesser cette pagaille. Il a déçu tous les maliens

Quelle est la solution selon vous ?

Il y a déjà une mission de l’Union africaine et de la CEDEAO au Mali dirigée par Goodluck Jonathan. Ces émissaires vont rencontrer Goita, le Premier ministre et le Président de la transition (Interview réalisée avant la démission de Bah Ndaw et Mouctar Ouane). Si Goita est vraiment compréhensif, il va accepter les conseils des émissaires. A défaut qu’il laisse le pays tranquille. Il peut aller là où il veut. Le Mali aura des dignes fils qui maintiendront le pays dans la stabilité. Il n’est pas le seul.

En plus du terrorisme, il y a le conflit Dogon contre Peul. Pensez-vous que les choses sont faciles à régler ?

C’est pourquoi, je vous dis que je suis déçu. Le Mali est dans tous les troubles que vous pouvez imaginer. Les gens souffrent. D’autres sont chassés de chez eux, des déplacés. Si tout cela se fait dans ton pays, ne regarde pas ton intérêt, mais plutôt l’intérêt du pays. La patrie ou la mort. Alpha Oumar Konaré (ancien président) est venu au pouvoir. Il a amené le pays au sommet de la démocratie en Afrique. Il avait tout mis sur la bonne voie. Aujourd’hui, ces militaires reviennent remettre tout en cause pour des intérêts personnels. Ce qu’ils peuvent faire c’est rentrer dans les casernes et laisser la gestion du pays aux civils. Les maliens sont tués chaque jour partout dans le pays. Les militaires sont à Kati à faire la belle vie. Pourquoi ils ne partent pas au Nord pour défendre la patrie au lieu de réclamer des postes ministériels

Un dernier mot ?

Les politiciens maliens n’ont pas pris leurs responsabilités. Depuis ce coup de force, ils gardent tous le silence. Je ne sais pas pour quel intérêt ? Sinon si quelqu’un tombe sur votre pays, tout le monde doit se lever contre lui. Mais depuis l’annonce de l’arrestation des deux hommes, tout le monde est silencieux dans la classe politique. Je suis certain qu’ils sont en train de regarder les positions là où il y aura leur intérêt c’est là-bas qu’ils iront. Je prie Dieu de ramener la stabilité au Mali. Le Mali est très fragile actuellement dans tous les domaines. Si les militaires se maintiennent, tous les efforts retombent à l’eau. Que Dieu nous préserve de cela !

Interview réalisée par Alpha Ousmane Bah(AOB)

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 664 93 45 45

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap