Mohamed Lamine Camara : « L'agriculture doit être une priorité absolue de nos gouvernements et présentement du CNRD.

3 months ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

     De l'avis de plusieurs économistes la Guinée peut atteindre l'autosuffisance alimentaire à elle seule si les autorités acceptent de promouvoir ce secteur.Un avis que partage l'économiste Mohamed Lamine Camara (MOLAC) qui à travers ses différentes sorties médiatiques regrette de faire que les différents gouvernements qui se sont succédés de 1984 à date n'ont pas posé les véritables bases de développement du secteur agricole. Dans cette analyse qu'il nous a transmise, il souhaite une relance de la croissance agricole qui peut stimuler la croissance économique nationale et réduire la pauvreté


L'AGRICULTURE À ELLE SEULE PEUT REVALORISER LE PROCESSUS DE DÉVELOPPEMENT DE LA GUINÉE.

La relance de la croissance agricole peut stimuler la croissance économique nationale et réduire la pauvreté. C'est pourquoi, elle doit être une priorité absolue de nos gouvernements et présentement du CNRD.

  La Chine par exemple a favorisé l'agriculture pour atteindre le stade d'une révolution verte. Cela les a permis de doter leur secteur secondaire d'importants produits à transformer. Le pays a trouvé la nécessité de s'industrialiser et de construire des usines en abondance pour la transformation et de même, pour créer beaucoup d'emplois. Des spécialités dans le domaine se sont créées toute suite pour donner à la Chine des grands Ingénieurs. C'est pourquoi la Chine à l'image des ÉTATS UNIS nous approvisionne beaucoup.

 La Guinée à l'étape d'autres pays africains, ont chacun à son rythme amorcé une phase de transition vers l'économie de marché. Certains pays ont redressé avec succès leur situation macroéconomique. D'autres au contraire comme la Guinée sont particulièrement affectés par un endettement lourd, la mauvaise gouvernance, la mauvaise fois des dirigeants, des conflits politiques déstabilisant les activités. Ils connaissent aujourd'hui une régression importante de leur production, avec une absence presque totale de diversification, voire un recul de celle-ci. 

       Nous pouvons avancer si nous nous écoutons et se respectons.

La Rédaction politique de Guinéetimes.com

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap