Mohamed Béavogui, PM : Les réactions des partis de l’ANAD

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Suite au décret nommant Mohamed Béavogui, Premier ministre du gouvernement de la transition, ce 6 octobre 2021, Guineenews a recueilli les réactions de certains partis et mouvements membres l’ANAD, l’alliance politique dirigée par le principal opposant politique jusqu’à la chute au régime déchu. Nous vous proposons ces réactions de l’UFDG, de l’UNAD, de l’ADR, du RPR.

Cellule de Communication de l’UFDG

L’UFDG prend acte de la nomination du Premier ministre après un mois de prise du pouvoir par le CNRD. Nous saluons le choix porté sur la personne de Mohamed Béavogui dont la riche carrière est plutôt rassurante pour la conduite du gouvernement.

Nous espérons qu’il se servira de sa riche expérience acquise à l’internationale durant trois décennies et la mettra à profit pour relever les grands défis de la transition.

Qu’il soit rassuré d’ores et déjà du soutien de l’UFDG et de l’ANAD dans l’accomplissement des charges qui sont les siennes désormais. La réussite de cette transition incombe à tous les Guinéens. Les politiques que nous sommes, nous nous sentons particulièrement interpellés. Le CNRD et le Premier ministre peuvent compter sur notre disponibilité et notre volonté à contribuer dans la mesure de nos possibilités à la réussite de cette transition.

Kéamou Bogola Haba, président d’honneur de l’UGDD

La nomination de notre compatriote Mohamed Béavogui est un bon choix pour notre pays en ce moment précis de manque de confiance entre les acteurs de notre communauté  nationale. Nous le félicitons et remercions le Président de la transition et son entourage pour cette décision importante en lien avec la charte de la transition. Le promu est compétent et intègre et bénéficie d’un réseau de confiance bien étoffé dans la sous-région et hors du continent. Nous remercions aussi les partenaires techniques et financiers qui, je suis certain, vont également soutenir la mission du nouveau Premier ministre technocrate.

Effectivement, nous nous connaissons très bien et  nous sommes tous  membres de certaines  organisations de la diaspora guinéenne et africaine et nous échangeons régulièrement sur les problématiques de développement de  notre pays et du continent surtout en ce qui concerne le développement rural et la démocratie.

Comme moi d’ailleurs, Mohamed est très passionné par les questions de l’agriculture et de l’agro-industrie. C’est d’ailleurs, pour rappel, dans ce cadre que j’ai travaillé en partenariat avec lui et son équipe d’Afrique Centrale en 2012 sur un projet de développement de la filière manioc au Cameroun et nous avions participé ensemble au forum de l’Agriculture d’Ebolowa à Yaoundé sous invitation des autorités camerounaises de l’époque.

Je représentais à ce forum le groupe industriel agroalimentaire Nestlé en Afrique Centrale  et lui le FIDA.

Par rapport á la transition dont il jouera le rôle de co-pilote, nous l’exhortons á l’esprit de dialogue entre les acteurs pour un retour apaisé à l’ordre constitutionnel tout en réconciliant nos communautés et en luttant contre l’enrichissement illicite et les crimes de sang dans un environnement de respect des droits de l’homme et d’application correcte de la loi.

Alpha Oumar Taran, président de l’ADR (alliance démocratique pour le renouveau)

Je félicite M. Béavogui pour sa nomination au poste de Premier ministre. Je pense qu’il a le profil pour mener à bien la transition.  Mais seul, il ne pourra pas le faire. Il est indispensable que nous nous mettions ensemble pour réussir cette transition. Au premier ministre, il doit créer une atmosphère propice à un dialogue inclusif et constructif. Il ne doit jamais perdre de vue que la mission première d’une transition est la restauration de l’ordre constitutionnel. Pour ce faire, il doit travailler avec toutes les forces positives de la nation.

Diabaty Doré RPR (rassemblement pour la République)

D’abord, je me réjouis de sa nomination et au sein du parti RPR et à l’ANAD, j’avoue que la nouvelle a été très bien accueillie. Nous remercions le colonel Doumbouya pour ce choix stratégique mais aussi l’unanimité autour du nouveau Premier ministre par le peuple de Guinée.

Nous l’exhortons à rester dans l’esprit de la charte de la transition pour la mise place des institutions fortes et crédibles, la réconciliation, la mise en place d’une justice équitable, la réforme du gouvernement, la refonte du fichier électoral et l’organisation d’une élection libre et transparente. Nous lui souhaitons bonne chance dans cette mission exaltante qui n’est pas du tout facile mais et que Dieu l’assiste.

Réactions recueillies et compilées par Thierno Souleymane

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap