Mohamed Béavogui, nouveau premier ministre : « je suis conscient des attentes »

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Moins de vingt-quatre après sa nomination,  le premier chef du gouvernement de la transition,  Mohamed Béavogui  a fait sa toute première déclaration. Il assure mesure la responsabilité qu’il incarne désormais et s’engage à mettre exécution la feuille de route de la transition.

D’abord dans l’émission « Mirador », de la radio Fim fm, il n’a pas caché sa joie après sa nomination. « J’ai accueilli cette nouvelle avec beaucoup d’émotions et beaucoup de reconnaissances au président du CNRD, président de la république. C’est un moment historique pour le pays. Notre histoire est jalonnée d’énormes difficultés. Nous n’avons pas pu encore construire la Guinée normale que nous voulions. Nous avons une opportunité et la providence a voulu  que j’y contribue. C’est un appel à être plus humble, un appel à me soumettre. Ce que ce peuple exprime comme espoir, vous avez vu le 02 octobre, les sorties spontanées, les accolades, l’espoir et cet espoir, nous devons l’incarner et c’est une très grande responsabilité que je mesure à sa juste valeur ».

Avec cette nomination, les attentes sont nombreuses et l’espoir est grand pour relever les défis:  » je suis conscient des attentes, je le sais. C’est pour ça aussi qu’il faut essayer d’expliquer.  Nous n’avons pas  un rôle de développement, nous avons une mission à délivrer.  Mon gouvernement sera un gouvernement avec une mission bien précise.  Nous allons être honnête sur ce qu’on peut faire et ce qu’on doit faire.  Ce qui est important encore une fois,  c’est construire les bases du changement. La justice, l’administration qu’il faut pour que, d’une part le volet politique se déroule dans les meilleures conditions, et que le meilleur gagne les élections à la fin. Nous sommes là,  comme l’a dit le président, pour créer ces conditions, servir et partir à la fin…», a déclaré Mohamed Béavogui lors d’une interview accordée aux médias dans son domicile privé.

Sur FIM FM , il affirme que la mission qui attend son futur gouvernement est simple et compliquée à la fois à cause de la période d’exception, la transition: « notre rôle est de délivrer les résultats attendus par la transition. Il y a d’une part, un agenda politique et il y a agenda de stabilisation et de construire la base d’une administration publique qui travaille au service du citoyen et d’une administration publique qui est juste, équitable et au service de tous. Je voudrais appeler notre futur gouvernement, un gouvernement de délivrable, c’est-à-dire d’atteindre les objectifs de la charte à la satisfaction de tous les Guinéens »

Balla Yombouno 

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap