Mise en place du CPP : On ne veut plus assister à un autre stade du 28septembre, averti un activiste

10 months ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Pour parler d’une seule voie devant les autorités de la transition, les différents leaders ont décidé de mettre en place le CPP, collectif des partis politiques. Pour certains acteurs de la société civile, cette initiative est une alliance de diable. C’est le d’Ibrahima Aminata Diallo, président de la CONAPAID, coalition nationale des acteurs pour la paix et le développement. Il affirme que les leaders politiques ont beaucoup à gagner en accompagnant la transition que de s’opposer. « Ils sont dans leur logique de revendiquer des élections parce qu’ils ne peuvent pas avoir le pouvoir sans passer par les élections. Mais quand vous voyez les personnes qui composent ce collectif, vous trouverez les mêmes personnes qui sont restées aux côtés du président Alpha Condé pour massacrer les Guinéens, pour dire tout sauf la vérité » affirme cet activiste de la société civile.   

Le président de la CONAPAID garde toujours en mémoire les événements douloureux du 28septembre 2009. Ibrahima Aminata Diallo prévient. « On ne veut plus assister à un autre stade du 28septembre. Plus jamais ça dans notre pays. Les gens sont morts pendant le régime d’Alpha Condé, il y’a beaucoup de frustrés et encore on fait à ce dernier (colonel Mamadi). Moi je pense que le colonel est de bonne foi » ajoute notre interlocuteur.

Des questions qui concernent entre autres la nouvelle constitution, l’organe de gestion des élections et la durée de la transition vont être débattues par les acteurs politiques au sein de ce collectif.

MLT, guineetimes.com   

 

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap