Mise en place du CNT : Des jeunes de l’axe se désolidarisent de la liste déposée par le ministère de la Jeunesse

1 month ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Des jeunes de l’axe rejettent la liste déposée par le ministère de la Jeunesse et des Sports au compte du Conseil national de la Transition. Ce jeudi à Kipé, les contestataires accusent le ministre d’ignorer la candidature de Thierno Abdoul BAH, président du parlement des jeunes leaders de la société civile guinéenne qu’ils estiment présenter toutes les qualités pour défendre l’intérêt des jeunes guinéens. Devant les hommes de médias, Thierno Abdoul Bah a décliné quelques-unes de ses priorités une fois admis au CNT. « Parmi ces priorités pour lesquelles je compte me battre avec vous tous, c’est notamment la nécessité de faire la proposition d’une loi portant la consécration d’une disposition constitutionnelle, faire la mise en place d’une structure faitière nationale des jeunes que les autres pays ont, mais que nous nous n’avons pas toujours malgré que nous avons ratifié la charte africaine de la jeunesse et tel que l’exige l’article 10 de ladite charte. Je veux parler du conseil national des jeunes qui se veut être une structure faitière des jeunes, un cadre de concertation, d’action et un cadre de consultation de jeunesse entre les jeunes et le pouvoir public mais aussi entre les jeunes et les partenaires techniques et financiers de la Guinée. Malheureusement cette structure n’existe pas. Donc, la consécration d’une disposition constitutionnelle à travers une proposition de loi pour que la SFJ (structure faitière jeunes) soit reconnue parmi les institutions républicaines. Par exemple à l’image de l’assemblée, à l’image de l’INIDH, du conseil économique et social, de la CENI et que les jeunes puissent avoir un espace d’échange, de proposition pour participer au véritable progrès de notre pays. Deuxième priorité, c’est l’institutionnalisation d’un fonds national des jeunes. Le troisième niveau de proposition de lois, c’est de faire en sorte qu’il y ait un quota de 30% de représentation de jeunes dans toutes les instances de prise de décisions sur l’ensemble du pays. Partout où on parle de conseil d’administration, partout où on parle d’une prise de décision il faut qu’on se batte pour qu’au moins une liste ne soit pas représentée ou un conseil ne soit pas constitué sans qu’il n’y ait les 30% de représentants des jeunes », a déclaré Thierno Abdoul Bah, président du PAJELESCG et candidat au CNT. 

Thierno Abdoul a déposé sa candidature sans passer par le ministère de la jeunesse.

MLT, guineetimes.com

 
Lire l article complet
Articles - News - SiteMap