Menace de grève aux GMG : le syndicat accuse, la direction parle de vices de procédure  

1 week ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Les travailleurs des Grands Moulins de Guinée (GMG) menacent d’aller en grève générale à compter du jeudi 13 janvier 2022. Par ces actions, le syndicat des travailleurs entend dénoncer ce qu’il appelle les ‘’violations flagrantes et répétées de plusieurs protocoles d’accord’’ par la Direction générale.

A en croire le collège syndical, sur les seize points du protocole d’accord signés en 23 septembre 2021, trois seulement ont été satisfaits. Trois points sont en cours de traitement et 10 autres non touchés. Le non-respect du protocole d’accord en date du 16 novembre et du 8 décembre 2021 fait également l’objet de dénonciation. « Ces deux protocoles ont été violés de façon flagrante », dénonce le syndicat dans la plateforme revendicative adressée à la direction générale des Grands Moulins de Guinée.

Joint au téléphone par Guinéenews, le Directeur des Ressources Humaines des GMG face à ces accusations du syndicat, s’est voulu montrer conciliant et prudent. Par contre, Alpha Amadou Diallo se contente de souligner qu’il y a eu des vices de forme dans la procédure de revendication.

« Nous avons reçu un avis de grève hier (lundi 10 janvier 2021) sur lequel nous devons statuer ce mardi 11 janvier vu que la journée d’hier était courte à cause du match du Syli national. Mais sur la forme, il y a des vices de procédures. Parce que l’avis de grève ne fait pas suite à une plateforme revendicative encore moins à une négociation non aboutie. A la base, nous sommes surpris de la démarche mais nous comptons quand même statuer aujourd’hui pour voir les mesures à prendre. Ils prétendent que plusieurs protocoles n’ont pas été respectés. Sur les protocoles d’accord, on fait des dates prévisionnelles et après, il y a les suivis des faits de façon simultanée par les parties prenantes. Tout le monde est censé savoir ce qui se passe par rapport aux différents points. C’est vrai qu’il y a des écarts de date, des légers décalages connus de tous », a-t-il confié au bout du fil.

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap