Me Antoinette au juge Tounkara : « ne récompensez pas de la mauvaise manière ceux-là qui croient en vous»

5 days ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Après une absence prolongée depuis le début du procès, Me Antoinette Ouédraogo, l’un des avocats de la défense du capitaine Moussa Dadis Camara, a enfin pris la parole le 10 juin 2024. Lors de sa plaidoirie, l’avocate burkinabé a demandé l’acquittement de son client dans l’affaire du massacre du 28 septembre 2009.

Dans son intervention, Me Ouédraogo a décrit ce procès comme un « exorcisme » pour la Guinée, un pays marqué par des violences répétées depuis son indépendance. Elle a affirmé que le procès représente un moment crucial pour la justice guinéenne. « Monsieur le président, je pense que ce procès est un procès de principe parce que la Guinée a toujours connu des violences. Je suppose que c’est pour exorciser tout ce passif lourd et douloureux que ce procès a été organisé », a-t-elle déclaré.

Me Ouédraogo a exhorté la cour à juger en toute impartialité, en se basant strictement sur les faits et les lois en vigueur. Elle a souligné l’importance de l’équité et de la justice dans ce procès historique. « Monsieur le président, jugez à la lumière des faits qui vous ont été exposés. Appréciez-les à la lumière des lois applicables en la matière et éprouvez-les par les termes de votre serment. Monsieur le président, acquitter une personne innocente est un acte de courage, de sagesse et de justice. Je vous invite à être juste. »

L’avocate a également insisté sur le fait que Moussa Dadis Camara a volontairement accepté de se présenter devant la justice, contrairement à d’autres accusés mentionnés dans l’ordonnance de renvoi : « Acquittez le président Moussa Dadis Camara afin que nul en Guinée ne regrette de s’être volontairement mis à la disposition de la justice pour être jugé. Car c’est le cas de Moussa Dadis Camara. Il n’était pas le seul à être visé dans l’ordonnance de renvoi, mais c’est le seul qui s’est présenté. Le général Sékouba Konaté n’est pas là alors qu’il est visé. Alors que vous avez pris des actes spécifiques afin de le faire venir. Ne récompensez pas de la mauvaise manière ceux-là qui croient en vous. »

Pour Me Ouédraogo, l’acquittement de son client serait un signe fort envoyé au peuple guinéen, démontrant que la justice du pays est crédible et digne de confiance. Elle a appelé à reconnaître l’innocence de Dadis Camara, soulignant son sacrifice et son exil volontaire depuis 2009 : « Acquittez Moussa Dadis Camara pour montrer au peuple de Guinée que la justice guinéenne est crédible. Qu’elle recèle des magistrats accomplis, talentueux et sages. Acquittez Moussa Dadis Camara parce qu’il n’est coupable d’aucune des infractions qui ont été mises à sa charge. Récompensez le sacrifice qu’il a fait en 2009 en acceptant volontairement de rester en exil. Certains ne l’auraient pas fait. Dadis sait qu’il est innocent et vous savez qu’il l’est aussi. »

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap