Marie-Madeleine Dioubaté : « Le président devra réconcilier les Guinéens s’il veut pouvoir gouverner »

3 weeks ago 22

Bien qu’étant loin du pays, Marie-Madeleine Dioubaté a les yeux rivés sur la situation sociopolitique qui prévaut actuellement en Guinée. Pour la présidente du Congrès populaire africain (CPA), cet imbroglio politique et l’exacerbation de la crise sont dues à de nombreux facteurs.

« La Guinée est est un pays fracturé, divisé dans son unité, et que les tensions ethniques risquent de s’exacerber », estimé Marie-Madeleine Dioubaté, ajoutant que « le travail qui attend l’exécutif sera donc un jeu d’équilibriste ».

Pour la leader politique, la Guinée est dans une situation particulièrement préoccupante. Car « elle est actuellement à l’arrêt ». « Avec la crise économique aiguë que traverse notre pays, accentuée par la pandémie du nouveau coronavirus, de nombreux Guinéens n’ont pas de travail et ne peuvent pas se nourrir », a-t-elle indiqué.

Par rapport à l’attitude que doit adopter président Alpha Condé dont la réélection pour un troisième mandat a été confirmée ce samedi 7 novembre 2020 par la Cour constitutionnelle, Marie-Madeleine Dioubaté pense que « le président devra réconcilier les Guinéens s’il veut pouvoir gouverner, devenir le président de tous les Guinéens même de ceux qui n’ont pas voté pour lui et qui ne l’aiment pas. Les fractures sociales et économiques sont si profondes que la tâche paraît ardue ».

Sur la question, l’ancienne candidate à l’élection présidentielle de 2015 reste perplexe quant à la réussite du président Alpha Condé de « rassembler les Guinéens cette fois-ci ».

Aliou Diallo

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap