Marché Madina: le ministre du budget invite les commerçants à migrer dans le secteur formel

2 weeks ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Par Ledjely.comjeudi 18 novembre 2021 à 18:17

Le ministre du budget, Moussa Cissé en, compagnie de son homologue du  commerce, Dr Bernard Goumou, a procédé ce jeudi 18 novembre 2021, au lancement de la campagne d’information et de sensibilisation   dans les grands marchés de Conakry pour  l’enregistrement  dans les centres de gestion agréés ( CGA). Première étape: le grand marché de Madina. 

Pendant 40 jours, cette campagne se déroulera dans les principaux marchés des communes de Conakry abritant des centres de gestion agréés. Il s’agit de Matam, Ratoma, Dixinn et Matoto en raison de 4 jours par semaine. Les prestataires chargés des animations devront fournir une liste de 1.000 adhérents potentiels à l’issue de ces 40 jours.

Le ministre du budget Moussa Cissé a invité les commerçants à migrer dans le secteur formel: «  nous avons décidé sous instruction du colonel Mamadi Doumbouya, au nom du premier ministre chef du gouvernement, de venir  vous sensibiliser aujourd’hui pour l’avenir de nos enfants. Pourquoi l’avenir de nos enfants parce que la formalisation que vous allez entamer à partir d’aujourd’hui, c’est pour créer un fonds de commerce que vous pouvez léguer à vos enfants et aux générations futures.  Et c’est ce qui anime le président Mamadi Doumbouya et son gouvernement,  l’avenir de nos enfants. Vous ne pouvez pas aujourd’hui préparer cet avenir  si vous ne quittez  pas le secteur informel pour le secteur formel.  C’est un avantage  pour vous d’abord avant d’être un avantage pour le pays, parce que si vous léguez un fonds de commerce à vos enfants ça les sécurise, ça évite les problèmes même lors du partage de l’héritage », explique le ministre Cissé.

Plus loin, le ministre du budget décline les avantages  de  se faire enregistrer dans les centres de gestion agréés : « ça vous permet d’accéder aux crédits, ça vous permet d’avoir un statut et ça vous permet d’appartenir à une corporation. »

Venu accompagner son homologue,  le ministre du commerce, Dr Bernard Goumou,  a aussi invité tous les commerçants qui sont dans l’informel de venir s’enregistrer massivement pour passer dans le formel. « Quand un commerçant passe au formel, il y a deux avantages. Non seulement l’avantage de bénéficier d’un accompagnement de l’Etat par l’accompagnement au niveau des taxes et  des impôts, mais également une restructuration afin que tous ces petits commerçants aient droit au financement.  Aujourd’hui quand vous n’êtes pas dans le formel, il est difficile pour un commerçant d’être accompagné côté financier…. »

Balla Yombouno 

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap