Manifestation à Lambanyi: des blessés et arrestations signalés lors des échauffourées

2 weeks ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Print Friendly, PDF & Email


Des manifestations ont éclaté très tôt ce samedi matin entre les jeunes du quartier Wariya, non loin du rond-point de Lambanyi, en haute banlieue de Conakry et les forces de l’ordre, composées des gendarmes et des policiers.

Des manifestations qui ont commencé tard la nuit, aux environs de 3 heures du matin et qui se sont poursuivies toute la matinée.

Interrogé, un jeune a fait savoir qu’ils (les jeunes) manifestent pour l’occupation illégale de 2 terrains qui auraient pu servir à la construction d’un terrain de football et d’un centre de Santé. 

M’Bemba Denko Condé, secrétaire administratif de la commission de récupération des domaines du quartier Wariya qui sera plus tard arrêté a indiqué que « tout est lié à notre maison des jeunes ».

« C’est un endroit qui servait de terrain de jeu aux jeunes du quartier. Nous, on jouait ici depuis 27 ans, c’était un champs d’entraînement que le président Ahmed Sékou Touré, avait installé ici pour ses renseignements. En 1994, une commission de l’armée, à sa tête le fils de Lansana Conté, l’habitat et poste et télécommunication, nous a trouvé en train de jouer, ils ont enlevé les antennes, puis ils ont morcelé le terrain et nous a laissé ce petit espace parce qu’on jouait ici », explique-t-il.


Après le départ de cette équipe mixte, poursuit-il, certains individus sont venus récupérer le petit espace et le vendre à une tierce personne.

« En janvier 2020, on a adressé des courriers au gouvernorat, à la Maire de Ratoma, au MATD et tant d’autres, pour leur dire que Wariya n’a aucune infrastructure de base, donc nous souhaitons votre intervention pour nous aider à récupérer cet endroit qui est vendu à une tierce personne. Mais personne n’a levé le petit doigt. Un certain Mamadou Alpha Sow, qui se dit propriétaire du domaine a commencé à occuper l’endroit », a-t-il précisé. Et d’ajouter : « on a bien aménagé l’endroit et il sert aujourd’hui de terrain de jeu et regroupement de la jeunesse du quartier Wariyah. Nous avons occupé l’endroit. Vous avez vu, on a mis le rouge, jaune, vert partout, on a aménagé l’endroit, toute la jeunesse vient ici pour jouer, tous ceux qui jouaient dans la rue sont tous dans la cour ».
À en croire M’Bemba Denko Condé, l’un de leader de la manifestation, « la nuit dernière depuis 3h du matin, 10 pickups de la gendarmerie sont venus pour nous bloquer l’accès et le monsieur a profité pour envoyer de la granite et du sable sur le terrain en nous disant que personne ne doit plus venir ici. Dans cette dispute, certains d’entre eux ont jeté les gaz lacrymogènes. Jusqu’à présent, il y a plus de 20 pickups qui sont là pour nous chasser ».
Pour finir, ces jeunes visiblement prêts à en découdre avec les forces de défense et de sécurité, ont rassuré de poursuivre le combat jusqu’à l’obtention d’un gain de cause.

« On ne se bat pas pour un individu mais pour la communauté, nous allons contunier la manifestation, aujourd’hui nous réclamons les 2 endroits, la cour pour la construction de la maison des jeunes et l’autre endroit pour construire un centre de santé. Nous allons contunier à la manifestation on ne bouge pas. Vous avez vu les blessés et ils ont arrêté certaines personnes ».

Au moment où nous quittions les lieux, plusieurs arrestations et des blessés ont été signalés.
Mamadou Yaya Barry 

622 26 67 08 

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap