Maison centrale : Des sanctions après une évasion spectaculaire

1 week ago 16

Dans la nuit du samedi 17 au dimanche 18 juillet, Sidy Mohamed Diallo, présumé ravisseur de l’opérateur économique Thierno Mamadou Dansoko, et impliqué dans plusieurs affaires d’enlèvements s’est évadé de la Maison centrale de Coronthie, de façon spectaculaire. Et les spéculations vont bon train. Il avait réussi à s’échapper de cette même prison alors qu’il était condamné à 15 ans de prison ferme.

Le présumé bandit aurait payé une forte somme d’argent pour s’évader. En tout cas, aucun incident n’a été signalé encore moins une casse au niveau de la cour de la Maison centrale. Ce qui est sûr, à son arrestation en avril passé, Sidy Mohamed Diallo s’exprimait avec sérénité devant les agents de la police judiciaire ; auparavant, il avait réussi à s’échapper de cette même prison alors qu’il était condamné à 15 ans de prison ferme.

Dans un communiqué publié ce 19 juillet, les autorités guinéennes, notamment le ministère de la Justice à travers la Direction de l’administrateur pénitentiaire, a annoncé des sanctions contre le Régisseur et cinq autres cadres de la Maison centrale. « La Direction nationale de l’administration pénitentiaire a constaté avec une profonde amertume l’évasion d’un détenu dans la nuit du samedi 17 juillet au dimanche 18 juillet 2021. Placé sous mandat de dépôt le 29 avril par le tribunal de première instance de Dixinn pour des faits qualifiés « séquestration, enlèvement et usage d’arme ». Il a été isolé, à cause de sa dangerosité, dans une cellule hautement sécurisée qui est contiguë au poste du gardien-chef. Suite à cette évasion, des mesures immédiats ont été prises par l’administration pénitentiaire en vue de déterminer les circonstances dans lesquelles elle s’est produite et de situer les responsabilités.»

Dans le même communiqué, il est indiqué que la DPJ a été requise par le ministre de la Justice pour faire des investigations préliminaires. Les constats ont révélé qu’il n’y a pas eu d’effraction ni au niveau des cadenas ni au niveau du plafond à l’intérieur de la cellule. « Ce qui laisse à penser que le fugitif a bénéficié d’une certaine complicité au sein de l’équipe de garde », lit-on dans le communiqué.

La police assure déjà que les dispositions ont été prises pour mettre main sur le fugitif.

Mamadou Adama Diallo

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap