Mairie de Matoto : Après leur bras de fer, le maire de Matoto se retrouve avec les autres conseillers pour de plusieurs projets

3 weeks ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Pour l’exercice 2021, la Mairie de Matoto a mis en place des projets dont le coût de réalisation s’élève à 16 milliards de franc guinéen. Ces projets devraient être financé par l’agence de financement des communes de Conakry (AFICOM). A moins de deux mois de la fin de l’année, la Mairie dit n’avoir encore reçu aucun franc pour la mise en œuvre de ces projets. Cette information a été donnée le mardi, 10 novembre 2021, par le Maire Mamadouba Tos Camara à la sortie d’une session extraordinaire qui s’est tenue à l’État civile de Matoto.

Selon lui, ce montant de 16 milliards serait destiné à l’aménagement d’un espace de loisir pour les jeunes à Sangoyah, la rénovation d’un centre de santé, la construction du stade Kabinet Kouyaté et la construction de quatre latrines publiques. « Cette année, les projets qui sont en vue est l’espace de détente de Sangoyah, il y a la construction du stade Kabinet Kouyaté, la construction de quatre latrines publiques et la rénovation d’un centre de santé pour cette première phase de financement de l’AFICOM. Comme vous le savez nous tendons vers la fin de l’année, c’est pourquoi les infrastructures scolaires et sanitaires on les laisser pour l’année prochaine afin que notre commune puisse avoir des infrastructures scolaires et sanitaires parce que nous en avons en manque criard. Le budget que nous devons avoir cette année que nous n’avons pas d’abord dont les passations ont été déjà faites ça va dans les 16 milliards », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, le Maire de la commune de Matoto a rappelé qu’ils ont tenu cette session extraordinaire pour discuter les préoccupations des citoyens de la commune mais aussi éclairer l’opinion sur les projets en cours. « Nous avons fini notre session budgétaire, travers AFICOM, on nous a doté un moyen pour faire des réalisations pour la communauté. On était venu aujourd’hui pour une session extraordinaire pour pouvoir éclairer la lanterne non seulement les conseillers et de l’ensemble de la population sur la façon de gérer la commune. Comme vous le savez la rétention d’information crée la confusion. C’est un organisme consultatif, un organisme de contrôle. Donc si nous sommes là aujourd’hui c’est pour que l’ensemble des conseillers soient informé de comment la commune est gérée, les projets sont en vue de réalisation et comment nous avons été dotés les moyens même si on en n’a pas encore en main et comment le processus de passation des différents marchés aux opérateurs économiques a été fait afin que dans les jours à venir notre commune puisse avoir des projets d’intérêt communautaires », a-t-il souligné.

La rédaction

 
Lire l article complet
Articles - News - SiteMap