LUTTE CONTRE LA DROGUE : plus de deux tonnes de chanvre indien saisies à la frontière guinéo-sierra-léonaise

1 week ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Par LEDJELY.COMmercredi 12 janvier 2022 à 19:38

C’est une opération des services spéciaux de lutte contre la drogue et le crime organisé. Ils viennent de saisir 2 200 kilogrammes de drogue (cannabis) à la frontière guinéo-sierra-léonaise. Les présumés trafiquants présentés à la presse, ce mercredi 12 janvier 2022, ont nié les faits qui leur sont reprochés.

Selon Mohamed Mazo Mansaré, porte-parole des services spéciaux, il s’agit de Bafodé Camara alias “FBI”, pecheur de profession résident à Malifou (Forecariah) non loin de la frontière entre la Guinée et la Sierra Léone, et de Mohamed Lamine Keïta, réparateur de téléphones résidant au quartier Cité Enco 5 dans la commune de Ratoma à Conakry.

Sur les circonstances de l’interpellation de ces présumés trafiquants, le commissaire Mazo a expliqué que « sur la base des informations en notre possession et en exécution de l’ordre de mission du 08 janvier 2022, une mission s’est rendu à Forecariah pour identifier, saisir et interpeller des personnes auteures, pour détention et trafic d’une quantité importante de drogue (cannabis). A bord de trois véhicules, ladite mission s’est transportée sur les lieux, aux environs de 2 heures du matin, elle a été reçue par nos éléments préalablement infiltrés 24 heures plutôt ».

Et de poursuivre : « Vers 3 heures du matin, l’un de nos agents a conduit la mission vers un dépôt où était interposée, derrière une case, une quantité importante de chanvre indien (cannabis) que nous avons saisie et placée sous scellé. Les perquisitions effectuées nous ont permis de saisir dans la première case derrière la porte en entrant à droite, une autre quantité de drogue disposée dans un sac en caoutchouc de couleur bleue. A l’intérieur de la case, se trouvait le nommé Bafodé Camara alias “FBI” couché à même le sol. Dans la seconde case se trouvait le nommé Mohamed Lamine Keita. A ses côtés, un sac dans lequel étaient disposées deux plaquettes de drogue a été saisi ».

Les deux présumés trafiquants nient les faits

Interrogé sur les faits, Bafodé Camara a nié être propriétaire de la drogue. Il a par contre indiqué que la quantité saisie devant la case, là où était, appartiendrait à deux militaires dont il ignore leurs identités. Il a cité également un certain “Passi” de nationalité sierra-léonaise, comme étant le propriétaire du même colis : « Je suis là pour un problème de drogue. Mais cette qualité de drogue ne m’appartient pas, son propriétaire a pris la fuite. Mais je demande à la population et aux autorités de me pardonner, me laisser aller rechercher le propriétaire et le ramener et le mettre à la disposition des autorités ».

Le nommé Mohamed Lamine Keita aussi nie les faits qui lui sont reprochés et a déclaré être venu dans ce village pour un problème de santé. Qu’il ignore le propriétaire de la drogue qui était saisie dans la case, où il dormait : « Moi, je ne connais rien dans cette affaire de drogue. Je suis un malade, j’ai quitté Conakry pour venir me soigner ici ».

A signaler que les deux hommes seront déférés devant le Tribunal de première de Mafanco, en banlieue de Conakry.

Balla Yombouno

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap