Lutte contre l’insécurité : un réseau de coupeurs de route démantelé entre Coyah et Kindia

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Des présumés braqueurs de véhicules sont tombés dans les filets de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ). Ils ont été présentés ce jeudi 4 juillet à la presse par le Commissaire Amadou Sambo Bangoura, en service à la division criminelle de la DCPJ.

Lors de sa présentation, il a rappelé que c’est le 24 juin 2024 que son service a été saisi de la plainte du citoyen Boubacar Barry, chauffeur de profession, domicilié à Koloma, dans la commune de Ratoma, pour ‘’agression physique suivie de vol de véhicule’’ sur l’axe routier Coyah-Kindia, précisément à Labota, le 5 juin 2024 aux environs de 23 heures.

Poursuivant, il a déclaré qu’aussitôt une enquête a été ouverte et a conduit à l’interpellation de Abdoulaye Diallo, âgé de 23 ans, mécanicien chauffeur, Boubacar Barry, âgé de 37 ans, cultivateur, tous domiciliés à Maferinyah, dans la Commune de Forécariah, et Salifou Koba Bangoura, âgé de 23 ans, mécanicien, domicilié à Tanènè, commune urbaine de Dubréka.

Dans la même logique, il a indiqué que les intéressés ont tous reconnu les faits qui leur sont reprochés, tout en précisant que c’est le nommé Abdoulaye Diallo qui s’est rendu à la gare routière de Bambeto pour déplacer un taxi et embarquer les deux autres.

« Arrivés à hauteur de Labota, ils ont demandé au chauffeur de garer pour se soulager. À cette occasion, ils en ont profité pour le molester, le ligoter, puis l’abandonner avant de partir avec son véhicule, qui devait leur servir de moyen de déplacement plus tard dans d’autres opérations ou être revendu », a-t-il expliqué.

Et d’enchaîner : « Toutefois, ils déclarent être à leur première opération de ce type mais reconnaissent également être impliqués dans le vol de bétails dans la région de Kindia, précisément à Konta et Madina Woula. »

Interrogé, le présumé braqueur Abdoulaye Diallo est passé aux aveux : « Je reconnais les faits. On ne nous a pas accusés à tort. Nous avons déplacé le taxi pour Kindia. En cours de route, nous avons braqué le chauffeur puis pris sa voiture au niveau de Labota. Avant notre arrestation par la police, nous avons effectué des déplacements sur Kouremalé, Dabola et Siguiri. »

Lire vidéo :

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap