Lola : Guinéens et Ivoiriens célèbrent la JME et interpellent les populations

1 week ago 9

Le monde entier a célébré ce 5 juin 2021 sous le thème “protégeons les écosystèmes dégradés” la journée mondiale de l’Environnement (JME). En Guinée, cette occasion a été mise à profit pour inviter les citoyens à préserver l’environnement. A Lola, les autorités administratives guinéennes ont reçu au pied des monts Nimba plusieurs personnalités venues de Lola, de N’Zoo, de Bossou ainsi qu’une importante délégation ivoirienne  conduite par le chef secteur des monts  Nimba  de  Danané, le commandant Jimmy Zoh Patrice.

Ainsi, le sous-préfet de Bossou, Aboubacar Keita, représentant le préfet de Lola  en mission dira que “ la conservation doit être une préoccupation de tous  parce que tout va de l’environnement. J’invite la population  à préserver l’environnement car  la situation des préfectures de Siguiri  et de Mandiana  est très préoccupante à cause de la destruction de l’environnement”.

A son tour, le directeur du centre de gestion des monts Nimba et de Simandou, le colonel Cécé Papa Condé   a rappelé l’historique  de la journée mondiale de l’environnement.

Selon lui, la Journée  Mondiale de l’Environnement (JME) a été initiée par l’Organisation des Nations-Unies en juin 1972, à l’occasion  de l’ouverture  de la conférence  des Nations-Unies  sur l’environnement à Stockholm en Suède.

L’objectif, poursuit-il, est d’attirer l’attention de l’humanité sur la perte  des biodiversités et l’inviter à gérer bien  son environnement, à gérer bien la biodiversité  pour les futures générations.

En Guinée, explique le colonel Cécé papa Condé, l’écosystème est en danger. La zone, autrefois, constituée de forêts danses  humides, devient aujourd’hui une savane  même pas  herbeuse  mais une savane de graminées.

Or, quand nous perdons notre biodiversité, nous perdons tout le reste, a-t-il noté.

C’est pourquoi, pour cette année 2021,  nous avons décidé  d’organiser cette journée pour attirer l’attention  des populations riveraines  des monts nimba, de la préfecture de Lola sur l’importance de notre environnement, a-t-il fait savoir.

“Nous devons changer notre comportement de vivre, changer notre rapport avec l’environnement pour le gérer durablement en appliquant des techniques compatibles avec la conservation  de la biodiversité”, a précisé le colonel Cécé Papa Condé.

Enfin, il a invité la population à abandonner  le braconnage, la coupe abusive, et à reboiser  les  zones dégradées.

Le sous-préfet a, en conclusion, demandé aux présidents Alpha Condé et Alassane  Ouattara  d’œuvrer pour la protection de l’environnement.

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap