Ligue 1 (J21) : le Horoya fait chuter le Milo, l’ASM Sangarédi en profite

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

La 21e journée du championnat national de Ligue 1 a été lancée ce jeudi 30 mai, avec trois matchs au programme. On note la défaite du Milo FC face au Horoya AC (2-0) et la victoire de l’ASM Sangarédi contre Flamme olympique (2-1). Deux résultats qui entraînent un changement à la tête du classement général.

Fin de série pour le Milo

Après plus de trois mois passés sans perdre, le Milo FC revient sur terre. En déplacement ce jeudi au complexe sportif de Yorokoguia, le club de Kankan s’est incliné (2-0) devant le Horoya AC, sa bête noire. Car les Bleu et Blanc n’ont jamais battu les Rouge et Blanc de Matam depuis leur retour en Ligue 1, et c’est l’adversaire qui leur avait infligé leur dernière défaite cette saison, le 20 février dernier, à Kankan.

Un but de Dramane Nikiema (63′) et un pénalty transformé par Yakhouba Gnagna Barry dans le temps additionnel ont permis au HAC de remporter une troisième victoire consécutive et de remonter à la 4e place du championnat avec 31 points. De son côté, le Milo perd son fauteuil de leader et occupe désormais la 2e place (38 points) en attendant les matchs du CIK et du Hafia.

L’ASM recolle en tête

Il n’y a pas que le Horoya qui célèbre sa victoire contre le Milo, l’ASM Sangarédi s’en réjouit aussi. En effet, la défaite des Bleu et Blanc de Kankan fait l’affaire des Mineurs, qui ont dominé, au même moment, Flamme olympique (2-1) au stade Petit Sory de Nongo. Ce succès, qui intervient après deux revers de suite, permet à l’ASM Sangarédi de récupérer la première place du championnat, perdue il y a quelques semaines, avec 39 points au compteur.

SOAR n’y arrive pas 

Avant-dernier au classement, SOAR Académie avait besoin d’une victoire devant l’Ashanti GB, ce jeudi, pour sortir de la zone de relégation. Mais les Rouge et Bleu n’ont pu faire mieux qu’un nul fermé (0-0) face au club de Siguiri, au stade de Coléah. Un sixième match sans victoire (trois défaites et trois nuls) pour le club de Ratoma, qui devra se battre jusqu’au bout pour éviter la relégation en deuxième division.

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap