Les « vérités » du Grand Imam devant Doumbouya : "Il faut privilégier l’entente et la cohésion…"

2 weeks ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Elhadj Mamadou Saliou Camara, grand imam de Conakry et le colonel Mamadi Doumbouya, président de la Transition Elhadj Mamadou Saliou Camara, grand imam de Conakry et le colonel Mamadi Doumbouya, président de la Transition

CONAKRY- Le Comité National des Assises (CNA), codirigé par le Grand Imam de la mosquée Fayçal et l’Archevêque de Conakry a présenté, vendredi 29 avril 2022, au président de la transition, le rapport ‘’provisoire’’ de ses activités.

Suite au lancement des Assises nationales par le Chef de l’Etat, le 22 mars dernier, les membres du CNA ont sillonné les 33 préfectures, les 6 communes de la capitale et les représentations diplomatiques du pays pour recueillir les avis des citoyens guinéens, dans le cadre des journées de « vérité » et de « pardon ».

Devant le colonel Mamadi Doumbouya, Elhadj Mamadou Saliou Camara, a relevé la ‘’complexité’’ de la tâche qui leur a été confiée, tout en reconnaissant le bien-fondé de ces assises nationales malgré l’immensité du travail à abattre.

‘’Il faut reconnaitre que la démarche est bonne mais le travail reste colossal (…), ton souhait aurait été de terminer tout le travail ce 29 avril pour que tu rendes compte au peuple le résultat de notre œuvre. Je remercie tous ceux qui se sont investis pour la réalisation combien complexe de cette mission. Nous l’avons exécuté par devoir de respecter ton souhait et bien entendu pour le bien de la Guinée’’, a déroulé Elhadj Mamadou Saliou Camara.

C’est un rapport à mi-parcours qui a été présenté ce jour en attendant le rapport final, a précisé Elhadj Mamadou Saliou Camara. « On n’a pas fini de tout élaborer. Nous avons fait ce rapport pour respecter nos engagements initiaux’’, a expliqué l’imam ratib.

Le chef religieux insiste sur la nécessité de maintenir la cohésion sociale entre les fils de Guinée. « Actuellement le travail auquel tu nous as attelé est une priorité vitale pour la cohésion. Si on se targue d’aimer la Guinée, il faut privilégier l’entente pour permettre au pays d’amorcer son développement économique’’, a-t-il lancé.

Pendant les 36 jours d’intenses activités, Elhadj Mamadou Saliou Camara, assure que ses équipes sont parties au contact des guinéens d’ici ou d’ailleurs pour recueillir leurs avis et écouter leurs ressentis.

‘’Nous avions aussi voulu que vous scrutiez M. le président de la transition l’œuvre pour y apporter quelques corrections. Dans ce travail, nous n’avons trahi personne, nous les avons écoutés. Toutes les plaintes et doléances ont été pris en compte. C’est donc cette synthèse que nous avions voulu présenter’’, a indiqué l’Imam de la grande Mosquée Fayçal de Conakry.

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap