Les premiers pas de la TRANSITION

2 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Ce vendredi 1er Octobre la nouvelle transition guinéenne tel un enfant, entame ses premiers pas vers une réelle démocratisation du pays. C’est maintenant acté après la prestation de serment du colonel Mamady Doumbouya devant la Cour suprême, en tant que Président de la transition.

Ces premiers pas, le CNRD les voulait sereins et rassurants.  Cela se remarque par la manière de s’y prendre. Depuis presque un mois la junte rassure par sa manière de procéder quand à l’issue de cette transition.

D’abord le putsch lui-même. Il est effectué avec beaucoup de professionnalisme permettant l’arrestation du président et sa mise à l’écart sans porter préjudice à son intégrité physique, tout en lui assurant un traitement digne de son rang. Le deuxième acte rassurant a été de tout de suite déclarer qu’il n’y aura pas de chasse aux sorcières. Aucun membre du gouvernement ou dignitaire n’a été arrêté ou inquiété. Le troisième acte a été l’ouverture de dialogue à travers des consultations inclusives avec toutes les forces vives de la nation dans ses différentes composantes. Comme pour rassurer que désormais ça sera tout par le peuple et pour le peuple. Échanges et réflexions globales pour trouver les voies et moyens d’une sortie de crise.

À l’issue de ces consultations, une feuille de route consensuelle est élaborée portant le nom de charte de la transition. Tout le monde attendait cette feuille de route qui met la lumière sur les intentions et le programme des nouvelles autorités.

Mais avant, après avoir dissout le gouvernement et les institutions, en 48h l’administration est remis sur les rails en remplaçant les ministres par les secrétaires généraux et les gouverneurs et préfets par les commandants de zone et de compagnie de la défense nationale. Autre acte rassurant posé par le CNRD et son chef, est le programme de recueillement sur les tombes, non seulement de ses devanciers, mais également sur celles des victimes de la lutte pour la démocratie. Cet acte a été unanimement salué. Car pour avancer il faut implorer le pardon de ceux qui sont morts arbitrairement. Ces actes que posent le CNRD et son chef sont rassurants et augurent un retour à la normale dans un avenir proche.

Maintenant que la charte entame ses premiers pas, la nomination d’un premier ministre interviendra dans les tout prochains jours, suivie d’un gouvernement qui aura moins de 20 portefeuilles. Pendant ce temps le Conseil National de Transition se meuble de ses 81 membres.

La Guinée donc, après avoir pris un premier départ en octobre 58, se retrouve de nouveau avec l’ensemble de ses filles et fils pour un nouveau départ à compter de ce mois d’octobre 2021.

Sera-t-il le bon départ sur le bon pied ? Tout laisse le présager. Car la sauce que le CNRD est entrain de concocter sent bon et sera très certainement bonne à déguster pas tous les guinéens.

Affaire à suivre sur : https://www.guineetimes.com/

 

Aliou NDOYE BAH – 2 octobre 2021

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap