Le rêve des personnes vivant avec un handicap dans le Gouvernement de transition en Guinée :

1 month ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Les personnes vivant avec un handicap souhaitent appartenir au prochain gouvernement de la transition en Guinée. Lors d'une conférence presse animée ce jeudi à la maison commune des journalistes, l’organisation s’est félicitée de participer activement à la cellule nationale de crise des organisations de la société civile et a invité les nouvelles autorités au respect des engagements.

Les organisations guinéennes des personnes handicapés ne veulent plus être en marge dans les instances de prise de décisions. Ils l'ont fait savoir dans une déclaration qui s'adresse aux nouvelles autorités. « Les organisations guinéennes des personnes handicapées se félicitent de leur participation active à la cellule nationale de crise des organisations de la société civile mis en place par le CNOSCG et la prise en compte de leur préoccupations fondamentales dans le mémorandum présenté par ladite organisation au président du CNRD le 15 septembre 2021.

 Nous souhaitons être associées, au moment où la Guinée amorce un nouveau tournant, dans le processus de mise en place des jalons qui vont baliser le chemin menant vers une Guinée plus ouverte et plus inclusive » a lu Ousmane Diané, porte-parole de l’organisation.

Ces organisations demandent aussi à participer à la rédaction des textes faisant cas de leurs droits. « Nous sollicitons la participation des personnes handicapées dans l'élaboration de tous les textes relatifs à leurs droits et aux postes de prise de décision en vue de favoriser la prise en compte des préoccupations de cette couche importante de la société » ajoute-t-il.

Les organisations guinéennes des personnes handicapés n'ont pas manqué aussi d'interpeller le CNRD pour le respect des engagements pris. « Nous encourageons vivement et invitent le CNRD au respect de ses engagements notamment en ce qui concerne une transition inclusive et la valeur 3 du Comité National pour le Rassemblement et le Développement intitulé Rassemblement pour la conduite des affaires publiques avec la participation de toutes les composantes sociales de la nation guinéenne » mentionne Ousmane Diané.

Cette autre couche de la société guinéenne qui représente 15% de la population ne veut plus se faire représenter par quiconque dans les postes de responsabilité à conclu le porte-parole.

MSC, guineetimes.com

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap