Le PUP face à la crise politique : Fodé Bangoura, prési du parti, appelle au dialogue

2 weeks ago 27

Après 24 ans au pouvoir, le PUP (Parti de l’Unité et du Progrès) de feu général Lansana Conté n’a pas eu un siège digne de nom. Cette année, le parti s’apprête à inaugurer un siège flambant neuf, composé d’un hangar et des bureaux, dans le quartier Camayenne. Douze ans après la mort de Lansana Conté. Ce jeudi 18 février, les militants et sympathisants du PUP ont organisé une cérémonie de lecture du Coran et un cocktail, en prélude à l’inauguration du siège reconstruit.  Fodé Bangoura, ex-petit-président, aujourd’hui boss du parti, a indiqué qu’après la création du PUP le 5 mai 1992, c’est la première fois que le parti d’un siège digne de nom. «Feu général Lansana Conté avait trouvé un site, malheureusement, beaucoup de secrétaires généraux sont passés, mais ils n’ont pas pu construire un siège digne de nom. Ce n’est pas parce qu’ils n’avaient pas la volonté, mais Dieu n’a pas voulu qu’ils le fassent. Mon équipe et moi sommes battus, nous l’avons réalisé, parce qu’à chaque manifestation, il fallait louer des tentes ; il fallait chaque fois en hivernage se battre contre l’intempérie. C’est ce que nous avons voulu remédier pour mettre en place un tel ouvrage. Nous remercions Dieu de nous avoir donné les moyens et le temps», jubile-t-il.

Plusieurs pontes du régime de feu Fory Coco, tels que Pau-Paul le Sarr, ont assisté à la rencontre. A la question de savoir comment Fodé Bangoura trouve la situation politique au moment où le prési Alpha Grimpeur s’accroche au pouvoir ? Comme certains opposants, il appelle au dialogue. «Il faut qu’on se parle, nous pourrons résoudre nos problèmes que par le dialogue. Je souhaite vivement que notre diversité ne soit pas handicap pour nous, qu’elle soit plutôt un atout. Donc, parlons, dialoguons, pour résoudre nos problèmes, personne ne viendra le faire à notre place. Je demande aux Guinéens la patience, de s’aimer et de faire en sorte qu’on ne malmène pas notre tissu social. Notre parti, c’est le parti de l’unité, sa devise, c’est la liberté, la tolérance, le progrès. Nous sommes un parti tolérant, nous sommes les militants de Lansana Conté, mais nous sommes citoyens guinéens. Tout ce qui préoccupe le Guinéen, nous préoccupe. Nous voulons que la Guinée vive en paix et que les Guinéens soient riches de leur pays».

Farouches adversaires durant le régime du général Conté, Fodé Bangoura et Mamadou le Scylla de Dixinn-Bora, fument aujourd’hui le calumet de la paix. Le premier est dans le cabinet du second, devenu par le hasard de l’histoire, chef de bile de l’opposition parlementaire.

Ibn Adama

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap