Le nouveau ministre affirme que « la justice ne doit pas se rendre dans la rue, ni sur les réseaux sociaux »

3 months ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Le nouveau garde des Sceaux, ministre de la Justice a officiellement installé dans ses fonctions ce vendredi 15 mars 2024. La cérémonie d’installation et de passation avec son processeur Alphonse Charles Wright s'est déroulée dans la salle de conférence du ministère de la justice et des droits de l’homme. Elle a été marquée par la présence du secrétaire général du gouvernement Benoît Kamano et de plusieurs autres ministres. 

Devant les cadres du département ainsi que des ministres qui ont massivement répondu présent à cet effet, le nouveau garde des sceaux Yaya Keiraba Kaba a décliné ses principales priorités. Il a promis donc de répondre aux attentes de la population notamment l’accès.

« Dans cette dynamique, je m’engage à respecter la feuille de axes stratégiques décollant de la lettre de mission de notre département, je veux parler de l’accès au droit et à une justice de qualité pour tous, la garantie, la garantie de l’indépendance et de la redevabilité du pouvoir judiciaire, le renforcement de l’efficacité et la performance des institutions judiciaires et pénitentiaire, la jouissance effective des droits de l’homme pour tous. Mes priorités seront entre autres, la continuité du procès des évènements du 28 septembre 2009 et la mise e’ place d’u’ fond spécial d’indemnisation des victimes, l’opérationnalisation du fond d’aide juridictionnel pour les plus démunis de notre pays, l’opérationnalisation de l’agence de gestion et de recouvrement des avoirs saisi et confisqué, l’AGRAS. » avant d’insister que  la justice ne doit pas se rendre dans la rue « ni sur les réseaux sociaux, ni dans les médias, l’honneur des hommes et des femmes ne mérite aujourd’hui d’être jeté en pâtir , le ministère de la justice et des droits de l’homme veillera à ce que ses pratiques qui touche à la dignité et des droits de l’homme soit systématiquement poursuivis et sévèrement puni. L’atteinte de ses objectifs appel nécessairement la participation active de chaque cadre du ministère, pour cela je peux pouvoir compter sur l’engagement et la loyauté de chacun. » 

Le ministre sortant à quand lui, invité à l’ensemble des acteurs judiciaires du pays à se mettre au service du nouveau ministre entrant  

« Chers magistrats, lorsqu’il y a une difficulté que vous allez ressentir je vous prie humblement de venir taper à sa porte, pour qu’il puisse vous écouter, discuter en famille. Ne laver pas les linges sales en public. En le faisant, ce n’est pas lui que vous allez affaiblir, c’est la justice. Accompagnez Monsieur le garde des Sceaux pour qu’il puisse réussir sa mission. »

Faut-il rappeler que la formation de ce nouveau gouvernement intervient après quelques semaines la dissolution du gouvernement de Dr Bernard Goumou par décret présidentiel du Général des corps d’armées Mamadi Doumbouya.

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap