Le Khalife du Foutah parle : "ce que je pense du texte voté par les Députés…"

1 week ago 13

FOUTAH-Le Khalife général du Foutah vient de briser le silence alors que la résolution votée à l’Assemblée Nationale le 6 janvier 2021 contre les coordinations régionales et structures assimilées, continuent de susciter des réactions dans le pays.

Interrogé sur la question, Elhadj Bano Bah, le khalife du Foutah a été très pondéré, indiquant les organisations de sages dans le pays, sont des piliers pour le maintien de la paix. Ce notable influent très respecté, donne aussi des conseils pour le maintien de la paix et l’harmonie en Guinée.

« Vous savez les sages sous lesquels les citoyens viennent s’abriter ne sont pas des obstacles encore moins des facteurs gênants dans le pays. Leur travail et leur objectif, consistent à empêcher tout bruit et toute violence avec comme fondement la paix. Une existence sans paix n’a pas d’importance.  Celles-ci (les coordinations, NDLR) ne sont rien d’autres que des facteurs d’apaisement sans vouloir chercher un nom ou autre chose à leur coller. Ils œuvrent pour la paix et l’harmonie. Nous avons toujours dit : Que personne ne provoque et que personne ne réponde à la provocation et si on fonce pour vous frapper, prenez la fuite. Ça toujours été les messages que nous avons véhiculés partout.

Lire aussi-Résolution de Damaro et cie: réaction "surprise" d'Elhadj Sékhouna Soumah…

Nous avons toujours dit aussi ne faites jamais des actes susceptibles de blesser votre prochain, parce quand tu fais un acte que tu n’aimes pas à ton prochain, tu dois savoir que tu auras créé un adversaire. Et si tu fais le contraire, c’est-à-dire le bien, rassure-toi que c’est un ami de plus pour toi. Notre devoir, c’est d'œuvrer pour maintenir la paix et l’unité, c’est la force de la religion et toute autre chose dans la vie.

Dieu a voulu que nous soyons des religieux, nous sommes dans ça. Dans la vie on n’achète pas la vieillesse et la sagesse. C’est un don de Dieu. Nous sommes toujours dans notre rôle d’apaisement. Que chacun œuvre pour la paix de son côté », a réagi le Khalife Général du Foutah joint au téléphone par Africaguinee.com

Lors du vote de la résolution qui fait objet de polémique, le président de l'Assemblée Nationale avait indiqué que les coordinations régionales du pays et structures assimilées sont devenues sources de tensions et de crises sociales à relent ethnique en Guinée.

"Les coordinations régionales qui auraient pu contribuer au renforcement de la cohésion et de l'unité nationale, sont de plus en plus devenues sources de tension et crises sociales à relent ethnique et régional", a déploré l'honorable Amadou Damaro Camara.

La résolution votée il y a une semaine est composée de six points. Désormais, il est interdit aux coordinations régionales et organisations assimilées de s’immiscer dans les affaires politiques, judiciaires et sécuritaires du pays.

Alpha Ousmane Bah(AOB)

Pour Africaguinee.com

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap