Le DG de l’ANSS et l’ancien ministre Dr Remy LAMAH cités dans une grave affaire de corruption

2 weeks ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

La Fédération Guinéenne des Associations des Guérisseurs Traditionnels et Herboriste de Guinée, accuse l’ancien Directeur National de la coordination pour la lutte contre EBOLA, Dr Sakoba KEÏTA et des agents des centres communautaires de Matoto et Ratoma, ainsi que l’ancien ministre de la santé, Dr Remy LAMAH, de détournement de fonds, dans la lutte contre le virus EBOLA.

Selon cette fédération, 529 millions de francs guinéens qui lui auraient été destinés, ont été décaissés par Dr Sakoba KEÏTA et le ministre de la santé d’alors. Elle dit avoir engagé une procédure judiciaire contre Dr Sakoba KEÏTA et Dr Remy LAMAH au tribunal de Mafanco.
À l’issue d’un procès qui a été organisé à cet effet, le juge du tribunal, a ordonné à Dr Sakoba KEÏTA, Directeur National de coordination pour la lutte contre EBOLA d’alors et au ministre de la santé d’alors Dr Rémy LAMAH «au payement de 50 millions chacun en titre de dédommagement, sans mettre en lumière les 529 millions», révèle Mamady Daman Traoré, président de la Fédération Guinéenne des Associations des Guérisseurs Traditionnels et Herboriste de Guinée .

N’étant pas satisfaite de ce jugement, la Fédération a demandé au tribunal de transférer le dossier à la Cour d’appel de Conakry en 2015. À cette cour aussi, explique le président Mamady Daman Traoré, « deux jugements ont lieu sans suite favorable. Les juges se sont entretenus entre eux à l’absence même de notre avocat. Nous réclamons justice. Nous réclamons nos 529 millions. Cette somme-là, c’est Dr Sakoba qui a envoyé Sayon FOFANA et Fodé Tass SYLLA à l’UNICEF qui ont récupéré l’argent et lui ont remis ».

ISK, guineetimes.com

 
Lire l article complet
Articles - News - SiteMap