Le colonel Doumbouya dément tout lien de proximité avec Alpha Condé : ‘’On s’est vus deux fois’’

2 weeks ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Le colonel Mamadi Doumbouya, jugé proche d’Alpha Condé, ne regrette pas d’avoir perpétré le coup d’Etat du dimanche 5 septembre. L’ancien légionnaire français assure qu’il a intégré l’armée guinéenne pour servir la Guinée et non un homme.

Pour justifier le putsch militaire contre le régime d’Alpha Condé, le président de la transition note que depuis plusieurs années en Guinée, ‘’nous avons eu des dysfonctionnements de nos institutions, liés souvent à la tension sociopolitique dans notre pays’’.

Le colonel Doumbouya fait remarquer que sous Alpha Condé, ‘’les guinéens ne se regardaient plus comme des frères. Il se regardaient comme des adversaires politiques. La gabegie financière de notre pays nous a poussés à prendre nos responsabilités. Et la responsabilité qui est grande pour nous, d’abord je dis depuis le 5 septembre qu’il faut qu’on commence, et qu’on commence à s’aimer comme avant parce qu’on ne s’aimait plus’’.

Dans un entretien accordé à RFI et France 24, quand on lui demande s’il ne se sent pas un peu comptable de tout ce se passait en Guinée sous le règne d’Alpha Condé, il répond que ‘’cela fait plus de dix ans que j’ai décidé de laisser femme et enfants, par amour pour mon pays. J’ai laissé l’Occident pour venir servir mon pays’’.

A la question de savoir si le président déchu est celui qui l’a fait revenir au pays, l’ancien commandant des forces spéciales répond par la négative. ‘’J’ai décidé tout seul de venir en Guinée. Et pour être clair avec vous, le professeur Alpha Condé qui a été président de la République de Guinée, on s’est vus deux fois’’, révèle-t-il.

‘’La première fois qu’on s’est vus, c’était le 2 octobre 2018 pendant les fêtes d’indépendance de la République de Guinée. Et après cela, on s’était vus dans une cérémonie lors d’un décès’’, précise-t-il, ajoutant que ‘’la loyauté était entre le pays et un homme… le choix est vite fait. Je pense que je n’étais pas venu pour servir un homme, mais j’étais venu pour servir la République de Guinée, et en tant que soldat, ma mission était de servir la République’’.

Le colonel Doumbouya, pour justifier une nouvelle fois le coup d’Etat du 5 septembre, assure que ‘’quand on voyait la situation socio-politique de notre pays, il y avait tellement de violences politiques, que ça soit aussi la gabegie dans notre pays… Cela nous a poussés devant l’histoire et devant le peuple de Guinée à prendre nos responsabilités de soldats, celles de défendre l’intérêt de notre pays’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 622 98 97 11/[email protected]

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap