Lancement de la conférence sur la problématique et les enjeux du financement de l’éducation

5 months ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

         L’Agence Nationale de Financement de l’Education (ANAFE) a procédé au lancement officiel de la Conférence nationale sur la problématique et les enjeux du financement de l’Éducation ce mercredi 20 Septembre 2023 dans un réceptif hôtelier de la place.   Cette cérémonie a connu la présence des responsables des différents départements ministériels en charge de l’éducation mais aussi le Premier Ministre,  Chef de gouvernement, Dr Bernard Goumou qui dans son discours a rappelé  la politique éducative et de formation de notre pays est le rapport du système éducatif national avant d’expliquer sur le gouvernement s’efforce à réduire la propreté et atteindre les objectifs du développement durable.

 

 

Le Directeur Général de l’ANAFE a tout d’abord remercié le Président de la République, Col Mamadi Doumbouya pour sa volonté qu’il  manifeste le soutien au système éducatif guinéen avant de faire un aperçu général sur les questions de développement de l’éducation. «  L’initiative et le mécanisme sur la loi des finances est partie en 2002 et la conférence des nations unies sur le financement et le développement par la nécessité de développer des mécanismes de financements et de développement innovant pour faire face aux besoins croissants pour le financement des enjeux mondiaux de développement et le changement climatique.  Au regard des problématiques étrangères liées au changement climatique et de l’éducation en appuyant  cette initiative mondiale, que le gouvernement guinéen a créé par décret, du 16 juillet 2002 l’Agence Nationale de Financement de l’Éducation (ANAFE).   Après les problématiques de financement de l’éducation, particulièrement leur interaction liée à l’impératif du développement durable s’impose aujourd’hui à l’ensemble des politiques publiques. L’approche de ces politiques publiques s’appuie sur les stratégies et déplacements des croissances économiques et met l’accent sur le développement humain. Ces politiques publiques devienne comme un ensemble de variables interdépendants de la lutte contre la pauvreté dans l’éducation, de l’emploi, de la justice, de la protection environnementale, de l’équité et de l’incursion. Dans le domaine de l’éducation, les nouveaux acteurs de financement apparaissent pour réaliser l’action publique, bien que, l’autorité publique conserve un rôle très important dans le financement de l’éducation, d’autres acteurs de la société civile, du secteur, des ONG, des communautés locales… jouent un rôle très important. » a expliqué Aboubacar Cissé, Directeur général de ANAFE.

   Dans sa prise le parole, le Ministre Guillaume a tout d’abord félicité le comité d’organisation pour cette  initiative puisque selon lui, il était temps de le faire pour le bonheur du système éducatif national avant de louer à son tour les efforts de ses chefs hiérarchique pour la valorisation de l’éducation.« La politique éducative et de formation de notre pays est le rapport du système éducatif national, qui est un appui pour l’Etat actuel. Les gouvernements s’efforcent à réduire la propreté et atteindre les objectifs du développement durable. La communauté internationale s’engage à contribuer aux efforts, en apportant l’appui financier nécessaire pour la mise en œuvre les financements de développement durable de l’éducation. à-t-il déclarée Guillaume Hawing ministre de l’enseignement pré université et de l’alphabétisation.” A-t-il déclaré.

     Présidé par  le PM, Dr Bernard Goumou, cette conférence prendra fin le 22 septembre. Elle permettra de défini clairement et édifier les uns et les autres sur le financement des activités et des  de problématiques liées aux enjeux de l’éducation.

 Maimouna Baldé pour Guineetimes.com 

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap