Labé : KPC change le visage du stade Saifoulaye, adieu la boue et la poussière…

2 weeks ago 79

LABE- L'homme d'Affaires guinéen, Kerfalla Persn Camara, KPC à travers sa Fondation pour l'Humanitaire a posé un acte qui restera gravé dans les annales de l'histoire à Labé. En un temps record, comme il l'avait promis, le PDG du Groupe Guicoprès, a changé le visage du stade régional Elhadj Saifoulaye Diallo de Labé. La poussière et la boue d'hier que dégageait la pelouse n'est plus qu'un triste souvenir, au grand bonheur des amoureux du cuire rond. Désormais, c'est du gazon synthétique qui couvre la pelouse, donnant une autre dimension et une autre image à ce complexe sportif.   

Chez les citoyens et autres acteurs du monde sportif de Labé, la réjouissance est de taille. Ce nouveau joyau permettra d'améliorer considérablement la pratique du football dans cette agglomération de la moyenne Guinée.  Depuis le démarrage de la pose du gazon synthétique au stade régional, cet antre sportif ressemble à un lieu pèlerinage. De nombreux citoyens viennent admirer la belle œuvre.  Bien que les travaux ne sont pas définitivement achevés mais déjà les remerciements à l’endroit de la fondation KPC pour l’humanitaire fusent.

La famille sportive est aux anges. Et les réalisations attirent des curieux qui viennent apprécier l’effort des investissements.  Aboubacar Gazalé Keita, membre de la ligue régionale du football de Labé est impressionné.

 «Etant membre de la famille sportive de Labé, j’avoue que au nom de toutes les 5 préfectures de la région, c’est une joie immense pour nous. Pour la famille sportive, les amoureux du football, c’est un rêve que nous avons caressé pendant des années qui devient une réalité ce mercredi. Hier nous jouions dans la boue et dans la poussière. Maintenant la fondation KPC pour l’humanitaire vient de nous doter de ce gazon synthétique, notre réjouissance est immense. Nous disons merci à la fondation KPC pour l’humanitaire qui a fait ce qu’elle a pu. Maintenant la charge nous revient pour son entretien. D’ailleurs cela revient à tout le monde. Toutes les entités de la jeunesse de Labé doivent se lever pour prendre soins de ce bijou. Hier il y avait une déliquescence qui ne disait pas son nom dans ce stade, les portes étaient ouvertes partout chacun faisait ce qu’il voulait. Il n’y avait aucune responsabilité, il ne faut désormais des responsabilités communes pour protéger ce joyau que vient de nous gratifier la fondation KPC pour l’humanitaire », s'est réjoui M. Keita

Entraineur d’une équipe de football évoluant à Labé et qui effectue ses entrainements dans ce stade, Mamadou Dian Nesta salue le geste tout en remerciant la fondation KPC pour l’humanitaire.

« Je vais commencer par remercier la fondation KPC pour l’humanitaire pour ce qu’elle a pu faire pour nous. Ça fait longtemps qu’on est dans la poussière et dans la boue ici à Labé, mais vous avez vu comment le terrain est beau aujourd’hui. C’est de remercier Kpc et ses collaborateurs et de dire aux jeunes de Labé de faire tout pour conserver cet acquis », lance-t-il.

Mamadou Sadialiou Diallo jeune footballeur de l’académie de Labé, s’entraine dans le stade Elhadj Saifoulaye Diallo de Labé depuis le début de sa carrière. Il livre son état d’âme sur la pose du gazon synthétique.

« Je dirais que nous sommes très contents, c’est un geste qui vient à point nommé parce que comme vous l’aviez dit à l’entame, nous avions beaucoup souffert : la boue, la poussière et tout ce que vous savez étaient notre quotidien. Donc si nous voyons aujourd’hui ce gazon synthétique au sein du stade Elhadj Saifoulaye Diallo, nous pouvons que nous réconforter du geste et dire merci à Monsieur Kerfalla Person Camara pour l’offre qu’il a faite à la jeunesse de Labé. Nous allons nous engager à fond parce que nous savons tout ce que nous avions traversé durant les temps. Maintenant que nous avons eu la chance d’avoir ce gazon synthétique, nous allons nous engager à fond pour l’entretenir et sauvegarder ce patrimoine. » Indique le jeune joueur.

Plusieurs citoyens et jeunes amateurs du cuir rond, curieux de découvrir ce gazon synthétique posé dans ce stade rallient les lieux, surveillés par des vigiles pour empêcher tout dommage. Moussa Keita l’un des supporters de l’équipe des Espoirs de Labé connu sous le pseudo de MK est dépassé par ce qu’il a découvert.

« A l’heure-là nous sommes bouche bée, KPC a fait beaucoup pour la jeunesse de Labé, on ne peut que le remercier, c’est grâce à lui qu’aujourd’hui le football guinéen a pris de l’ampleur, on remercie encore la Fondation KPC pour l’humanitaire. Ici c’est un ouf de soulagement pour la jeunesse de Labé, parce que depuis 2000 on n’a pas vu du gazon ici. Au moment où je faisais l’école primaire, on venait pour jouer ici les tournois scolaires on se blessait il y’avais pas de gazon sur la pelouse. Le travail est très bien fait je n’ai jamais vu ce genre de travail à Labé, personnellement. Que KPC le dise ou pas, la jeunesse de Labé aura la conscience et le courage d’entretenir ce bijou. Sans KPC on n’allait pas avoir ça, il a fait beaucoup pour la Guinée et pour la jeunesse guinéenne », s'extasie MK.

Pour sa part Hadja, est soulagée de voir l’état que le stade régional Elhadj Saifoulaye Diallo présente après des années de poussière et de boue : « je ne joue pas au foot, je viens juste faire le sport ici. Mais je suis très soulagée de voir le nouveau visage du stade parce que mes frères avaient du mal à jouer ici. La pelouse n’était pas en bon état, avec le gazon synthétique que vois ici, ça fait du bien pour nous. Je souhaite que les entraineurs et les joueurs puissent s’organiser afin que le stade de Labé ne soit pas plus un lieu abandonné parce que ils avaient du mal à jouer ici », a-t-elle lancé.

Thierno Oumar Tounkara

Pour Africaguinee.com

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap