La Promulgation de la Loi sur l'Immigration par Macron Malgré les Censures du Conseil Constitutionnel

1 month ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE
 BFMTV

Par Abdourahmane Falloullaye Diallo 

  

Après avoir été largement censurée par le Conseil constitutionnel, la loi sur l'immigration a été promulguée par le président Emmanuel Macron le vendredi 26 janvier. Le texte, qui avait suscité des controverses et des débats animés, a été publié au Journal officiel le samedi suivant, marquant une étape significative dans le paysage législatif français. 

  

La loi, qui comporte 35 articles retoqués totalement ou partiellement, a été présentée comme une tentative de durcir l'accès aux prestations sociales, d'introduire des quotas migratoires annuels et de resserrer les critères du regroupement familial. Cependant, de nombreuses de ces mesures ont été invalidées par le Conseil constitutionnel, suite à des contestations menées notamment par la droite et l'extrême droite. 

  

Les Républicains ont vivement réagi à cette décision, dénonçant un "hold-up démocratique" et mettant en cause l'intégrité des institutions. Laurent Fabius, président du Conseil constitutionnel, a souligné la nature purement juridique de la décision, tandis que d'autres personnalités politiques ont exprimé leur désaccord avec le verdict des Sages. 

  

Malgré les critiques et les tensions politiques, le texte final conserve une grande partie de sa structure initiale, avec notamment un volet visant à simplifier les procédures pour expulser les étrangers délinquants. Cependant, le débat sur la politique migratoire en France semble loin d'être clos, avec des appels à un retrait complet de la loi et des suggestions pour de nouvelles réformes. 

  

La promulgation de cette loi intervient dans un contexte de divisions politiques et de débats houleux autour de la question migratoire en France, soulignant l'importance des enjeux liés à l'immigration dans le paysage politique actuel.   

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap