La Pension de Retraite de la CNSS : Garantir la Sécurité Financière des Travailleurs Retraités

1 week ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

La Convention numéro 102 de l’Organisation Internationale du Travail (OIT), adoptée en 1952 à Genève, établit les normes minimales de sécurité sociale, incluant la pension de retraite comme un droit fondamental pour les travailleurs vieillissants. La vieillesse affectant la capacité de travail et, par conséquent, les moyens de subsistance, il est nécessaire de garantir une pension de retraite à toute personne âgée remplissant certaines conditions.

En République de Guinée, la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) assume la responsabilité de la gestion du régime de sécurité sociale pour les travailleurs du secteur privé, parapublic, mixte et leurs ayants droit. Cependant, les fonctionnaires ne relèvent pas de la gestion de la CNSS.

La pension de retraite est une prestation versée à un assuré social lui permettant de subvenir à ses besoins lorsqu’il prend sa retraite. Elle constitue un revenu de remplacement qui compense la perte de salaire due à la cessation de l’activité salariée.

Selon le code de la sécurité sociale en vigueur, pour avoir droit à la pension de retraite gérée par la CNSS, trois conditions doivent être remplies : atteindre l’âge d’admission à la retraite de sa catégorie professionnelle, cotiser à la CNSS pendant au moins 15 ans (180 mois) et cesser toute activité salariée.

Le calcul de la pension de vieillesse d’un assuré remplissant les conditions mentionnées repose sur trois éléments : le nombre d’années cotisées à la CNSS, le salaire mensuel moyen des dix dernières années cotisées et le taux de remplacement.

Le nombre d’années cotisées est crucial, car chaque année cotisée est prise en compte jusqu’à un maximum de 30 ans pour le calcul de la pension.

Le salaire moyen mensuel des dix dernières années cotisées est déterminé en additionnant les salaires soumis à cotisation au cours de cette période et en divisant par 120 (nombre de mois dans 10 ans).

Le taux de remplacement, équivalant à 2 % par année cotisée, est appliqué au salaire moyen mensuel pour déterminer la pension que l’assuré percevra une fois à la retraite. Il est donc essentiel de déclarer chaque salarié à la CNSS dès sa date d’embauche pour garantir une pension adéquate.

La pension de retraite, perçue à vie par le pensionné, se transforme en pension de réversion versée aux ayants droit du pensionné décédé.

Depuis décembre 2022, les pensions de retraite sont versées mensuellement par la CNSS, remplaçant ainsi le paiement trimestriel en vigueur depuis la création de l’Institution en 1960. Cette modification résulte des nombreuses réformes initiées à la CNSS par l’équipe dirigée par M. Bakary SYLLA, nommé à la tête de l’institution en décembre 2021.

En garantissant un revenu stable aux personnes du troisième âge après des années de contribution au marché du travail, la CNSS joue un rôle essentiel dans la protection sociale et le bien-être des travailleurs retraités.

Bhoye Goumba, spécialiste en sécurité sociale

[email protected]

Read Entire Article
Articles - News - SiteMap