La logique du FNDC…

4 weeks ago
LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Au total, c’est une liste de 92 personnes qui a été publiée par le FNDC ce jeudi en conférence de presse à son siège. Les opposants à l’ancien régime d’Alpha CONDE estiment que ces gens ont par leur comportement fait faillir la guinée dans son élan démocratique.

Des têtes déjà connues, le FNDC a cité noms après noms tous ceux que ses membres estiment être mêlés à l’échec démocratique de la Guinée. L’ancien PM Dr Ibrahiama Kassory, Mohamed Diané de la défense, Damantang Camara de la sécurité, Général Ibrahima BALDE patron de la gendarmerie, Aboubacar Fabou Camara patron de la DPJ, Ansoumane Bafoué CAMARA DG de la police nationale sans oublier Maitre Mory Doumbouyah ministre de la justice, et Abdoulaye MAGASSOUBA des mines, sont entre autres cités par le front. «

Ils ont à travers des fraudes, propagandes, mensonges, intimidations, interpellations, détentions arbitraires et dégradantes, favorisé dans le sang et dans la douleur, la descente aux enfers de notre chère patrie. Ils ont plongé la Guinée dans une crise qui rendait fragile la paix » a dit Sékou Koundouno, responsable de la planification du FNDC.

Les noms du colonel Mamady Doumbouya, président du CNRD et Balla Samoura ont été retiré sur la liste du FNDC. « Quand le FNDC a commencé le combat contre le troisième mandat, on a lancé un appel à toutes les forces du pays pour qu’on puisse ensemble sauver la Guinée en luttant contre le troisième mandat. Nous avons fait deux déclarations de suite où on a appelé l’armée à prendre ses responsabilités, à être aux côtés du peuple de Guinée pour soutenir le combat du peuple porté par le FNDC.

 L’armée, à travers Colonel Doumbouya et ses collègues, a répondu à cet appel du peuple de Guinée. Sur la base de cette réponse, le FNDC a décidé de les rayer sur la liste des promoteurs du troisième mandat » s’est défendu Ibrahima Diallo, chargé des opérations du front.

 Le procureur de la cour d’appel de Conakry Mamady Diawara, Sidy Souleymane Ndiaye procureur de la république près le TPI de Dixinn, Mohamed Lamine Bangoura président de la cour constitutionnelle, Mohamed N’Diare président de la cour des comptes, sont aussi sur la liste. Pour le FDNC, le CNRD bannir toutes ces personnes de la transition.

MLT, guineetimes.com  

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap