La Banque centrale apporte des précisions autour de la polémique sur certains billets de 10 000 francs guinéens

2 weeks ago 20

Accueil » La Banque centrale apporte des précisions autour de la polémique sur certains billets de 10 000 francs guinéens

Jusque dans la soirée de ce mercredi 6 janvier 2021, certains citoyens des préfectures de Coyah et de Dubréka étaient dans la panique suite à une rumeur qui faisait état de la non validité dans le marché des billets de 10 000 francs guinéens. Face à cette situation, la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG) a tenu à apporter des précisions, à travers un communiqué dont un extrait a été lu dans la soirée sur les ondes des médias publics.

Cette rumeur est parti du district de Koubia dans la commune urbaine de Dubréka, où les commerçants de cette localité ont commencé à rejeter les grands billets de 10 000 francs, sortis en 2012, au profit des petits billets de la même valeur sortis en 2018.

Selon Mohamed Soumah, jeune commerçant de la localité, tout est parti d’une rumeur la semaine dernière selon laquelle ces billets ne seraient plus valables à partir du lundi 4 janvier à minuit. « Depuis lors jusqu’à ce mercredi soir, les commerçants refusent de prendre ces billets. On dit qu’ils ne sont plus valables », a-t-il expliqué au Djely.

Alors, pour faire taire cette rumeur et rassurer la population que ces billets restent valables, la BCRG a tenu à « rassurer les populations que [les] anciennes coupures de 10 000 francs guinéens de la série 2012, autant que les nouvelles coupures de 10 000 francs guinéens de la série 2018, ont toujours, toutes les deux, cours légal et pouvoir libératoire sur toute l’étendue du territoire national. Pour l’heure, aucune action de démonétisation des billets de 10 000 francs guinéens n’est envisagée par la BCRG. Ces billets, toutes séries confondues, doivent donc être acceptés dans le cadre des transactions économiques ».

Balla Yombouno 

Lire L Article En Entier
Articles - News - SiteMap