L’UPG, le parti du feu Jean Marie Doré continue de se déchirer : Le camp de Me Alfred Mathos lance le 5ème congrès

5 months ago

LES CHIMPANZÉS DE BOSSOU -GUINEE

Frappé par une crise de leadership depuis un moment, le parti UPG du feu Jean Marie Doré, a lancé ce vendredi, l’ouverture des travaux de son 5ème congrès, placé sous le signe « consensus », à son siège dans la commune de Dixinn. C’est Me Alfred Mathos qui a présidé l’ouverture de cette session en présence de plusieurs leaders politiques.

Dans son discours de circonstance, Jean Alfred Mathos, président sortant de l’UPG, a déclaré qu’au-delà de la crise qui a secoué le parti ces derniers temps, l’Union pour le Progrès de la Guinée souhaite trouver un « consensus » pour retrouver sa place d’antan. « Nous sortons d’une crise, heureusement toute chose a une fin. Nous voici aujourd’hui au 5ème congrès qui est placé sous le signe du consensus. Consensus, ce mot n’est pas vain, ce consensus c’est la valeur des concertations des différentes coordinations, des sages, de la famille biologique. Si vous voyez que vous venus à ce congrès c’est que l’UPG a une place non négligeable au sein de l’échiquier politique », dit-il.

Invité d’honneur à cette cérémonie d’ouverture, le président du parti RDIG, Jean Marc Telliano, a demandé aux leaders de l’UPG de sauver l’honneur de son président, Jean Marie Doré, décédé les années dernières. Ce, en unissant les forces. « Aujourd’hui, c’est vrai que l’UPG a une crise. Je souhaite qu’il y ait une solution idoine à cette crise parce qu’il ne sert à rien sans l’union. Je demande au médiateur de ne pas se fatiguer pour que ce que le feu Jean Marie Doré a entrepris ne soit un feu de paille », a laissé entendre l’ancien allié d’Alpha Condé.

ISK, guineetimes.com 

Lire l article complet
Articles - News - SiteMap